Categories

7 au hasard 24 novembre 2014 : « Déterminé », un joli conte créole en court-métrage - 16 juin 2014 : Je t’ouvre ta carrière si tu me prends ma médiathèque ? - 27 juin 2014 : Préférence régionale : Thierry Robert prend la main - 29 juin 2014 : Tamo Daleko (là-bas au loin) - 7 octobre 2015 : Nouvelle route du Littoral : le graphique qui accuse - 13 juin 2012 : Le tout-automobile paralyse notre économie - 10 septembre 2013 : Sauvegarde des retraites : mobilisation réussie - 13 janvier 2013 : Meurtres de SDF : des morts qui nous accusent - 27 mai 2014 : Rio : ceci n’est pas une cathédrale - 5 octobre 2016 : Requin : la famille de Talon Bishop attaque l’Étang-Salé en justice -

Accueil > Océan Indien > Maurice : l’Alliance Lepep écrase le bloc PTr-MMM

Elections législatives

Maurice : l’Alliance Lepep écrase le bloc PTr-MMM

11 décembre 2014
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Coup de tonnerre dans le ciel politique de l’île Maurice. Le bloc constitué du Parti Travailliste (Navin Ramgoolam - PTr) et du Mouvement Militant Mauricien (Paul Bérenger - MMM), a connu une véritable déroute à l’occasion des élections législatives qui se sont déroulées ce mercredi 10 décembre. Sur les 60 sièges à pourvoir, les premiers résultats (17h49, source lexpress.mu) attribuent 13 sièges au bloc PTR-MMM et 47 sièges à l’alliance Lepep de Sir Anerood Jugnauth. Le taux de participation est de 74.11 %. Ces élections anticipées avaient été provoquées suite à la dissolution du Parlement par le Premier ministre Navin Ramgoolam qui subit là une cuisante défaite tandis que Paul Bérenger est élu de justesse.

La campagne électorale des élections législatives s’est déroulée sous haute tension à l’île Maurice. Émaillée de nombreux incidents, cette consultation électorale pour désigner les 60 députés voyait s’affronter ceux que certains nomment des « dinosaures » du paysage politique mauricien, plus particulièrement Navin Ramgoolam (PTr) et Paul Bérenger (MMM) qui ont constitué une coalition (PTr-MMM) à cette occasion. En face, l’alliance Lepep de Sir Anerood Jugnauth était, pour sa part, convaincue de la victoire, et annonçait qu’elle allait remporter 40 sièges. Le résultat va au delà de ses espérances : 47.

La journée du mercredi 10 décembre, date du scrutin, a connu des affrontements et des violences dans plusieurs circonscriptions, occasionnant même des blessés.

L’Alliance Lepep de Sir Anerood Jugnauth (qui aura bientôt 85 ans) obtient une écrasante majorité avec 47 sièges sur 60 (15h52).

De nombreuses formations politiques sans grands moyens et de nombreux candidats indépendants se sont aussi présentés aux suffrages des électeurs. Conscients que la bataille électorale était dominée par les grandes alliances politiques disposant de moyens importants, ces petites (ou jeunes) formations et ces candidats indépendants ont malgré tout tenté le tout pour le tout, et ont le grand mérite d’avoir bataillé pour faire passer des messages pertinents qui ont contribué à ouvrir le champ des débats politiques et mis en exergue certains traits caractéristiques de la vie publique dans l’île sœur.

La défaite cuisante du bloc « PTr-MMM » écarte donc pour l’heure, des instances du pouvoir Navin Ramgoolam, qui serait placé — ce jour à 15h27 — en 4ème position dans le 5ème circonscription. Quant à Paul Bérenger dans la 19ème circonscription, il serait élu de justesse avec 12.239 voix, en 3ème position, devancé par Ivan Collendavello qui a obtenu 15.296 voix (leader du Muvman Liberater et candidat de l’Alliance Lepep) et Fazila Daureeawoo qui totalise 12.582 voix (candidate de l’Alliance Lepep).

Ces deux figures emblématiques du paysage mauricien que sont Navin Ramgoolam et Paul Bérenger (même s’il est élu) se retrouvent donc aujourd’hui mises en échec. Leur stratégie qui consistait à unir leurs forces en les additionnant — provoquant de nombreuses désapprobations — s’est soldée par une soustraction. Les deux partis, au lieu de se renforcer mutuellement, se sont en fait annulés l’un l’autre.

7 Lames la Mer
Sources : lexpress.mu et R1.mu

Paul Bérenger, (PTr-MMM) serait élu de justesse en 3ème position dans la 19ème circonscription.

Navin Ramgoolam (PTr-MMM) n’arriverait qu’en quatrième position dans la 5ème circonscription.

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter