Categories

7 au hasard 22 janvier 2015 : Parc National : peau d’zoeuf pou bann Créoles ? - 3 août 2016 : Maracanã : les Indiens expulsés pour le sport et le show - 1er octobre 2015 : NRL : à chaque jour son lot de questions (gênantes) - 23 octobre 2014 : Interdit bann bourrique ! - 20 février 2013 : 7 maux comme 7 lames la mer - 23 novembre 2013 : Aogashima, l’île la plus insolite de la Terre - 26 avril 2016 : Stéphane Fouassin, Hercule des Salazes - 7 août : La face cachée de la Lune photographiée par un voilier solaire réunionnais ? - 28 septembre : Siya, une Indienne au cœur du maloya ? - 30 décembre 2016 : Boogaloo : le « Ritmo Moderno » a 50 ans -

Accueil > Lames de fond > Zistoir dedan / Zistoir déor > Le loup de Bélouve : le cas lé grave pou-de-bon !

Zistoir dedan

Le loup de Bélouve : le cas lé grave pou-de-bon !

7 février 2017
Jean-Claude Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Sa in zistoire dann temps navé encore de loup dans la forêt de Bélouve...

Le loup dans la forêt de Bélouve. D’après une photo de Mamphi.

Le loup de Bélouve ec la chève la Tite-Plaine


In jour, dann quartier la Tite-Plaine, côté la forêt de Bélouve, le chef cabri la ni oir le zabitant :

— Zabitant, le cas lé grave, i faut nous trouve in moyen pou arrête ali !
— Pou arrête kisa ? le zabitant la demandé.
— Le loup ! Pou arrête le loup. Lé pu possibe ! Terlà-même, la Tite-Plaine, le loup la fine tué trois cabri ec in chien ! Li sorte dans la forêt de Bélouve pou ni ravage anous.
— Ou na raison, la dit le zabitant, le cas lé grave pou-de-bon ! Allons réunit toute bann cabri et na dit azot réfléchit in bon coup pou trouve in tic-tac.

Illustration : François Place.

Moin la trouve in tic-tac...


Lannmain matin, inn ti chève la présenté :

— Zabitant, elle la dit, moin la trouve in tic-tac pou que le loup i laisse anous tranquille : donne amoin inn ti peu l’argent, donne amoin inn gaillard robe gala et prête amoin ote l’auto.
— Lé bon, la dit le zabitant, na intérêt qui marche, sinon-sa ou va entann amoin !

Trois jour après-là, le loup la sorte dans la forêt de Bélouve, li té ni batte carré la Tite-Plaine.


Inn pauve tite chève la viann la point de goût...


La tite chève la deboute devant le loup. Elle lavé mette son gaillard robe gala :

— Alors le loup, elle la dit, ou la faim ? Ote vente i gargouille ?
— Bin oui, le loup la réponn, à-soir moin nora point pou courir, ala mon repas lé devant moin !
— Bin, le loup, figure aou moin na meilleur que sa pou propose aou. Meilleur qu’inn pauve tite chève la viann la point de goût. Ou peut croire amoin su-parole. A-soir sé moin i emmène aou fait in festin, comme ou la jamais fait !
— In festin ? la dit le loup, quel qualité festin ?
— Rode pas, la tite chève la réponn, suive amoin.


Bann serveur té habillé en smoking


Le loup té curieux, le loup té gourmand : in festin, sa i refuse pas ! La tite chève la fait monte ali dans in l’auto la marque zétoile. Elle l’amène ali dans in grand restaurant : le perron ec l’escalier navé la moquette ! Anndans navé fauteuil en cuir, la vite toute côté, bann serveur té habillé en smoking. Le loup la guette in coup la carte, li la commande sak té plus cher : caviar, saumon, foie gras, langouste, tournedos rossini, gâteau Saint-Honoré, grand vin de Bordeaux, toute-sa-là ! Li la mangé, li la mangé, li la boire. Li la mangé, li la boire pou in mois ! Son vente té pas loin de pété ! Pendant in mois chève ec cabri té tranquille !

In mois la passé : le vente le loup té fine dégonflé, té i arcommence gargouillé. In soir le loup la sorte dans la forêt de Bélouve, li la ni batte in carré la Tite-Plaine. Bann chève ec cabri la gaingne la tremblade.

La tite chève dans la forêt Bélouve. Interprétation d’une photo de Mamphi.

Donne amoin toute zot l’argent


Ti chève, bonna la dit, trouve inn ote manière pou que le loup i laisse anous tranquille.
— Donne amoin toute zot l’argent, la dit la tite chève, mi connaît in moyen pou que li laisse anous tranquille au moins pendant in-an !

Bann chève ec cabri la vide zot poche ec zot porte-monnaie. Zot la donné toute l’argent zot lavé ramassé pou allé batte carré en car bord-de-mer Saint-Gilles. La tite chève la parti cause sanm le loup. Quand elle lé revenu, elle la dit comme sa :

— I faut mi sava en ville pou acheté deux-trois zaffaire.


Zot la marché, zot la marché...


Bonna la guette aelle trafiqué rente la ville ec la forêt. Elle té charroye matériel ec carton dans inn ti camionnette. La fait comme sa pendant inn semaine. Alors la tite chève la dit :

— Mon tic-tac lé prêt. Si zot i veut ni oir, suive amoin, mais fait pas désorde !

Toute la bann la suive la tite chève dann sentier : zot la monte jusqu’à « La Fenête » et zot l’artsann l’ote côté, dans la forêt de Bélouve. Zot la marché, zot la marché. Côté le sentier, navé in lespèce cabe en caoutchouc té i traîne à-terre, noré dit té pou amène courant. Bin oui, té pou amène courant pou-de-bon. Zot l’arrive dans inn clairière : le loup té assise dans in grand fauteuil créole, en face de li, navé inn grann télé écran plate : le loup t’après regarde « The Voice » !

Le loup t’après regarde « The Voice » ! ©7 Lames la Mer

Sa na in goût, mi dit pas ou plus !


Bann chève ec cabri té tranquille pendant six mois !

Six mois après-là, le loup té fatigué guette la télé. « The Voice » té fini. Li la tsann in coup la Tite-Plaine pou rode inn affaire pou mangé. Inn ti cabri, à-cause pas ? Bann cabri la ni oir la tite chève :

— I faut ou trouve in moyen pou débarrasse anous ! Soit ni tué ali, soit ni envoye ali inn ote place !
— Mi connaît in moyen, la dit la tite chève.

Elle la parti oir le loup :
— Bonjour le loup, on dirait ou la faim !
— Bien sûr que moin la faim, le loup la réponn, avant à-soir i faut moin la fine souque inn ti cabri la Plaine.
— Le loup, la dit la tite chève, ou la pas changé, ou lé toujours aussi bête ! Bann ti cabri la Plaine, la chair lé trop tende pou ou, na point de goût. Moin, mi connaît inn place où sak na in bon peu de chève ec cabri i mange zerbe fumé, sa na in goût, mi dit pas ou plus ! Pas besoin mette la viann pendillé dessus le foyer, li lé déjà fumé !
— Ah bon, la dit le loup, sa lé possibe, sa ? Et où sa i trouve sa ?

Interprétation d’une oeuvre de Lionel Walden.

Sa même-même i donne le goût...


— Pou trouve zerbe fumé, i faut allé côté volcan, Piton de la Fournaise. Bann zerbe i respire la fumée volcan toute l’année, par en-l’air et par en-dessous, par zot feuille et par zot racine. Sa même-même i donne le goût. Le goût, oté !
— Lé loin ? le loup la demandé.
— Non va, la tite chève la réponn, ni coupe par sentier, inn instant ni arrive.
— Bin allons, la dit le loup.

Zot la monte Bras-des-Calumets, zot la suive le Chemin de Ligne Quate-Mille jusqu’à Bras Piton. Arrive Piton Doré zot la prend le Sentier-de-Piton-Textor, l’amène azot su la Route-Forestière-Volcan. Zot la passe côté cratère Commerson. Quand zot l’arrive dans la Plaine-des-Sables, té i fait nuite.

— Kilé bann cabri fumé ? le loup la demandé.
— Attann aou, le loup, la dit la tite chève, la nuite bann cabri i rente dans zot parc. St’inn grann case, lé rond comme inn soucoupe. A-cause i fait noir, ou oit pas, mais nous lé pu très loin.

La soucoupe-volante de la Plaine-des-Cafres, dessin réalisé d’après l’observation du 31 juillet 1968.

Allé, le loup, ni artrouve !


Inn instant après-là, zot l’arrivé devant in lespèce bateau rond, navé inn ti lescalier pou rente anndans.

— Ala le parc cabri, la dit la tite chève, rente aou, ou va dit amoin de nouvelle ! Bon, bin la pas tout-sa, i faut mi artourne la Tite-Plaine. Allé, le loup, ni artrouve !

Le loup té pas trop rassuré, mais li lavé faim : li la monte le ti lescalier et li la rente anndans. Dans son dos, la porte la refermé. Dehors la tite chève t’après veille le gros bateau : le bateau rond la commence tourné-viré comme in toupie, après-là li la monte en-l’air dann ciel, li la filé comme in zétoile filante et la pu vu ali.

Bann cabri la Tite-Plaine té tranquille pou l’éternité ! Depis ce temps-là na pu de loup dans la forêt de Bélouve.

Jean-Claude Legros

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter