Categories

7 au hasard 3 octobre 2013 : Les Réunionnais sont-ils écoutés ? - 13 octobre : Gilbert Aubry, « Trajectoire… » d’un Réunionnais - 5 janvier 2014 : Le filtre de Cameron : censure sur Internet ? - 26 novembre 2016 : NRL : et si ça tremble ? - 30 septembre 2013 : Dédé Lansor... Gou nasyon an doulèr - 7 novembre 2015 : La guerre la pété ! La révolte dann café ! - 7 avril 2013 : Grandes surfaces : petits pièges en rayons - 22 janvier 2014 : 7 raisons de manger moins de viande - 26 septembre 2016 : Île Maurice : SOS pour Pomponette - 4 février 2015 : 4 février 1794 : une première abolition... avortée -

Accueil > Océan Indien > Le cauchemar éveillé des singes

Maurice, Europe, USA

Le cauchemar éveillé des singes

16 septembre 2014
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Les images sont choquantes comme toutes les images donnant à voir la violence et la souffrance. Tournée dans un laboratoire allemand, cette vidéo n’a pas manqué de provoquer de l’émotion au sein de la société mauricienne et de raviver le débat : les singes qui subissent les expériences médicales que l’on voit à l’écran ont été importés de l’île Maurice. Des pétitions circulent actuellement sur le net pour réclamer : s’il vous plaît, arrêtez le commerce cruel et l’exportation de singes pour la recherche.

L’île Maurice est le deuxième exportateur de singes après la Chine. Différentes sources font ressortir que chaque année, plusieurs milliers de singes — certaines avancent le chiffre de 10.000 — sont exportés de l’île Maurice vers les laboratoires de l’Union européenne et des États-Unis où ils sont utilisés dans le cadre de la recherche médicale.

Le 10 septembre 2014, la British Union for the Abolition of Vivisection (BUAV) [1] — qui milite depuis plusieurs années pour cette cause — a mis une ligne une vidéo de sensibilisation intitulée « Cauchemar éveillé pour les singes de Maurice ».

Photo "People for the ethical treatment of animals" (PETA)

Dans ce court reportage tourné en Allemagne, on découvre des singes ensanglantés avec un dispositif implanté dans le crane, dont certains sont infectés. L’expérimentation porte sur l’étude des connections neuronales dans le cerveau. Au bout de plusieurs mois de souffrances, les singes sont tués pour être disséqués.

« Notre enquête révèle le sort scandaleux des singes de l’île Maurice, explique le site de BUAV. Nés en captivité sur les fermes d’élevage à l’île Maurice, ils n’auront jamais la chance de vivre dans la nature. Ils sont arrachés à leurs mères et exportés vers les laboratoires du monde entier. Nous pouvons maintenant révéler les horreurs rencontrées par les macaques à longue queue dans les cages métalliques de l’Institut Max Planck de cybernétique biologique à Tübingen (Allemagne), un laboratoire européen de premier plan ».

BUAV a mis en ligne une pétition pour réclamer l’arrêt de l’expérimentation médicale sur les animaux. Le réseau social Facebook a vu apparaître plusieurs groupes pour alerter l’opinion publique dont Say NO to Animal Experiments in Mauritius (qui a mis aussi une pétition en ligne) et Save Our Monkeys Mauritius tandis que plusieurs articles ont été publiés dans la presse mauricienne, provoquant un débat animé autour de cette question sensible qui oppose les arguments contre la souffrance animale à ceux des bienfaits des progrès acquis en matière médicale.

Les pétitions
Pour signer
Pour signer

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Notes

[1Union britannique pour l’abolition de la vivsection

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter