Categories

7 au hasard 12 juillet : Sudel Fuma : son dernier cri du cœur - 28 novembre 2013 : Leucémie : Samsung mis en cause - 24 janvier 2014 : A désespérer les exclus et les salariés ! - 19 décembre 2018 : Chagos : Rita Bancoult, morte avec son rêve - 1er novembre 2015 : Germinal : pocpoc ou pas pocpoc ? - 24 avril 2015 : Le MoDem investit Thierry Robert - 25 mai 2018 : Le chaînon manquant du séga-maloya ? - 10 juin 2014 : Comment Joseph Sinimalé entortille les gens… - 28 janvier 2014 : SIB : le Parti de Gauche interpelle le Préfet - 6 avril 2018 : Le chemin de fer et... l’attaque du train -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > Le CAC 40 s’est emparé du projet de NRL

Tribune Libre de Richemont Saffre

Le CAC 40 s’est emparé du projet de NRL

20 août 2014
Richemont Saffre
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le CAC 40 s’est emparé de ce projet de NRL et escompte « rapatrier » un bon quart des 2 milliards offerts en perspective par les accords de Matignon 2. Une fois payés impôts, approvisionnement, fournitures et encadrement et il ne restera pour l’île que des miettes : une part réduite de la masse salariale !

Monsieur le Président,

En réclamant un « Projet d’Intérêt Général » (PIG) au Préfet, la Région vole en fait au secours des titulaires des marchés de la NRL sur lesquels elle pensait se décharger pour l’obtention et la fourniture des matériaux.

Personne n’ignore que ceux-ci ont du mal à honorer leur engagement. Et c’est sans doute sous la pression de la FRBTP et des majors du BTP (BOUYGUES/GTOI et VINCI/SBTPC) qu’elle cherche à soulager leurs responsabilités contractuelles.

Ils exigent que Didier Robert et Dominique Fournel obtiennent l’élargissement du Schéma Départemental des Carrières (SDC) en ajoutant les sites choisis par leurs carriers (HOLCIM, SCPR,..). Et cela quelles qu’en soient les conséquences environnementales et les protestations dans l’île.

Serait-ce le rôle dévolu dorénavant aux hommes politiques, par les acteurs économiques ? Cela ne va-t-il pas conduire à de nombreuses entorses aux procédures de consultation du public ?

Le CAC 40 s’est emparé de ce projet de NRL et escompte « rapatrier » un bon quart des 2 milliards offerts en perspective par les accords de Matignon 2. Une fois payés impôts, approvisionnement, fournitures et encadrement et il ne restera pour l’île que des miettes : une part réduite de la masse salariale !

En outre, avec les dérapages qui s’accumulent, ne risquons-nous pas de voir l’ensemble des moyens de l’île concentré sur ce seul projet titanesque de route en mer, projet laboratoire du BTP européen, au détriment de la satisfaction de nos besoins et de nos intérêts ?

Nous en appelons à votre responsabilité supérieure à la tête de la Nation. Croyez, Monsieur le Président, en notre considération respectueuse.

Richemont Saffre

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter