Categories

7 au hasard 22 avril 2013 : Qui sont les « cochons ? » - 6 avril : Le chemin de fer et... l’attaque du train - 30 octobre 2016 : « Cette île a fait de moi un assassin » - 3 février : 3 février 1969 : le jour des héros - 31 juillet 2014 : Qahera : « leur sang est sur nos mains aussi » - 19 janvier 2015 : Parc national : « Je-m’en-foutisme », ou « arrangements derrière la cuisine » ? - 5 février 2013 : Chagos : la Grande Bretagne mise en échec ! - 7 juillet 2015 : Chantiers d’espoir : « pas d’autres alternatives possible ! » - 22 décembre 2017 : Pâté créole, sa Bourbon mèm ! - 5 juillet 2015 : Abolition de l’esclavage : le grand plongeon -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Le nectar plus ultra des cafés arabica est réunionnais

Bourbon Pointu

Le nectar plus ultra des cafés arabica est réunionnais

8 septembre 2018
Jean-Luc Chane
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est un café fruité, sans amertume, très long en bouche, d’une grande douceur qui peut se boire froid et sans sucre bien sûr ! C’est un arabica parmi les plus chers au monde : le « Bourbon Pointu » de La Réunion. Visite du Domaine des Caféiers, au Bois-de-Nèfles Saint-Paul.

Photo 7LLM.

« Bourbon Pointu », un arabica bio endémique à La Réunion


Visite du Domaine des Caféiers, au Bois-de-Nèfles Saint-Paul, à 1000m d’altitude, sur les pentes du Maïdo, en compagnie de mon ami F.

C’est une magnifique exploitation de 5 ha dont 1,5 ha de caféiers. Martine et son mari produisent un des meilleurs cafés au monde, le « Bourbon Pointu ». C’est un arabica bio endémique à La Réunion qui a le taux de caféine le plus bas de tous les cafés arabica.

C’est un café fruité, sans amertume, très long en bouche, d’une grande douceur qui peut se boire froid et sans sucre bien sûr ! C’est un arabica parmi les plus chers au monde. Sur le domaine, les 100g de café moulu valent 35€, soit 350€ le kg.

Domaine des Caféiers, Bois-de-Nèfles Saint-Paul.
Photo JLC.

Au Japon, le Bourbon Pointu peut atteindre facilement 700€/kg


Les Japonais achètent presque la totalité de la production locale, ce sont d’ailleurs eux qui ont relancé la culture de ce café dans l’île qui avait été abandonnée à la fin du XIXe siècle.

Au Japon, le kg de Bourbon Pointu peut atteindre facilement 700€ le kg. Autant vous avouer que le Réunionnais de base ne consomme pas ce café haut de gamme qui est commercialisé au Japon, à Taïwan, en Belgique et en Suisse.

C’est un véritable nectar !

Jean-Luc Chane

Domaine des Caféiers, Bois-de-Nèfles Saint-Paul.
Photo JLC.

Photo 7LLM.

Plantation de café. Île Bourbon. Aquarelle de Jean Joseph Patu de Rosemont, début du 19ème siècle.

La récolte du café.

Photo JLC.

Lithographie d’Antoine Roussin.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter