Categories

7 au hasard 13 mai 2016 : Le rhinocéros de Sumatra en voie de... conservation - 9 janvier 2015 : Quand Charb croquait Arnaud Dormeuil - 26 août 2015 : Parc national : massages autorisés ! - 24 octobre 2015 : NRL : rendez-vous à la prochaine coulée de boue ? - 16 octobre 2014 : Prisons : une deuxième vie après la mise à mort ? - 29 septembre 2016 : Le secret de l’éléphant à la trompe baissée - 15 mai 2015 : L’Empire du Milieu vire au vert - 21 février : Kaya... 18 ans après, ses mots sont toujours des armes - 9 février 2014 : Saint-Denis : vers une candidature Tamaya ? - 19 décembre 2012 : Israël : 37% des Israéliens voudraient quitter le pays -

Accueil > Océan Indien > La lumière de « Zazakely Sambatra » tuée dans les attentats de (...)

Véronique Geoffroy de Bourgies

La lumière de « Zazakely Sambatra » tuée dans les attentats de Paris

15 novembre 2015
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Elle était engagée pour les enfants de Madagascar. Elle avait même créé une association pour leur venir en aide : « Zazakely Sambatra », qui veut dire « petit enfant heureux ». Véronique Geoffroy de Bourgies a été abattue par les terroristes, ce vendredi 13 novembre, à Paris, rue de Charonne. Les « petit enfants heureux » ont perdu une lumière.

JPEG - 48.3 ko
Véronique Geoffroy de Bourgies avait posté cette photo sur facebook avec la légende suivante : "Entourée de mes Zazakely Sambatra/ Enfants Heureux à Madagascar".

« Un nom très connu dans le milieu de la solidarité avec Madagascar... Elle laisse beaucoup d’orphelins derrière elle ». Ce message posté sur la page de Véronique Geoffroy de Bourgies résume bien l’action qui caractérise cette femme fauchée par des terroristes, à 54 ans.

Sur la page facebook de Véronique, les messages sont nombreux. Ils disent la souffrance, l’émotion, l’incompréhension, la colère, le sentiment d’injustice... Ils marquent aussi le basculement d’une expression de vie caractérisée par la générosité dans l’horreur. Telle photo est d’abord commentée sur le thème du bonheur, de l’amitié, de l’amour partagé, de l’action, des projets...

Puis les commentaires suivants virent à la douleur. « On vous a lâchement ôté la vie, mais votre âme continuera de briller là où vous êtes passée. Votre belle oeuvre continuera », écrit une femme tandis qu’un Malgache évoque « ses enfants de Madagascar à qui ce sourire laisse tant de lumière » et qu’un autre témoigne de son émotion par un « merci pour tout ce que avez fait pour mon pays, Madagascar ».

Ce qui marque à la lecture de ces centaines de messages, c’est un mot qui revient comme un leitmotiv : lumière. Véronique était une femme lumineuse qui irradiait le bonheur, qui débordait d’énergie et de générosité. Elle portait un grand amour au peuple et à la terre malgaches et avait même entamé l’étude de la langue pour obtenir un « Diplôme Langues et Civilisations Orientales Malgache ».

« En 2004, elle avait créé l’association Zazakely Sambatra, pour venir en aide à des enfants malgaches par l’éducation, pour en faire des êtres pensants et libres, écrit le journaliste Stéphane Méjanès. Avec son mari, Stéphane, elle avait adopté deux d’entre eux, Melissa et Diego (...) ».

Avec son association « Zazakely Sambatra », Véronique Geoffroy de Bourgies menaient de multiples actions : parrainages, construction de puits, ouverture d’un dispensaire, aide à la scolarisation, établissements scolaires, etc. Et les projets ne manquaient pas. Son dynamisme et son engagement total étaient exemplaires. Cette entreprise humanitaire ne doit pas s’éteindre avec la mort de Véronique. Son oeuvre doit lui survivre.

Pour que d’autres Véronique se lèvent !

7 Lames la Mer
À Melissa, Diego, Stéphane


« Aujourd’hui la présidente de l’association Zazakely Sambatra, Véronique Geoffroy de Bourgies vient de décéder. Elle est morte sous les balles des terroristes rue de Charonne. Comment décrire l’horreur qui vient de nous arriver ? C’est impossible. Mais si nous voulons être plus fort qu’eux, nous nous devons de continuer son œuvre.
Merci d’avance pour votre aide, votre soutien et votre amitié
 ».

Pour aider l’association créée par Véronique Geoffroy de Bourgies, cliquez ici : « Zazakely Sambatra »

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter