Categories

7 au hasard 25 septembre 2014 : Maloya la pa nou la défé ! - 25 novembre 2014 : Percy Yip Tong candidat indépendant : « Keep smiling » ! - 2 février 2018 : Kafrine Louisa, militante créole jusqu’au bout du monde - 11 juillet 2014 : « Stop the war against Palestinian people ! » - 21 septembre 2014 : Plaine des Palmistes, terre d’avenir - 5 mars 2016 : Route du littoral : risque de chutes de kaz ? - 14 février 2014 : « Nous n’avons pas besoin des capitalistes destructeurs » - 1er juillet 2017 : « Sac la mort », un concentré de l’âme réunionnaise - 17 novembre 2013 : Carburants : la déception ? - 19 septembre 2014 : La guerre Cilaos, pareil inn guerre de cent-an -

Accueil > Le monde > La famine guette le Sud-Soudan

Afrique

La famine guette le Sud-Soudan

28 juillet 2014
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Version imprimable de cet article Version imprimable

Selon les projections de l’UNICEF, la malnutrition pourrait tuer 50.000 enfants en 2014.

Photo : Piter Biro ©

Un habitant du Sud-Soudan sur trois se trouve en état d’insécurité alimentaire, ont annoncé vendredi dernier les dirigeants de l’UNICEF et du PAM (Programme alimentaire mondial) à la suite d’une mission dans le pays.

La population de ce pays pourtant riche en pétrole subit de plein fouet les violences qui accompagnent les rivalités armées qui concernent 9 des 10 provinces du pays, et la guerre civile entre les partisans du Président Kiir Mayardit et son ancien vice-président Riek Machar.

Débuté en 2013, soit deux ans à peine après l’accession officielle du pays à l’indépendance, ce dernier conflit a pris une dimension régionale avec l’intervention de l’Ouganda aux côtés des forces gouvernementales. Les combats ont pris la relève de dizaines d’années de guerre d’indépendance, dont le bilan atteindrait 2,5 millions de morts.

L’accession du Sud-Soudan à l’indépendance n’a pas mis fin à l’état de guerre perpétuel qui frappe de plein fouet les habitants de la région. Photo : Steve Evans

Un million de personnes auraient été déplacées tant à l’intérieur du pays qu’en dehors de ses frontières au cours de la seule année 2013.

50.000 enfants pourraient mourir de malnutrition avant la fin de l’année si un vaste dispositif d’aide internationale n’est pas mis en place pour venir en aide aux populations civiles, alertent les deux organisations internationales.

Selon le Conseil de sécurité de l’ONU, la crise alimentaire que rencontre le Sud-Soudan est « désormais la plus grave au monde », et menace de dégénérer en famine. « Le monde ne devrait pas attendre l’annonce d’une famine, alors que des enfants meurent chaque jour  », a déclaré Anthony Lake, directeur de l’UNICEF.

7 Lames la Mer

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste, Co-fondateur - 7 Lames la Mer.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter
(|non)]