Categories

7 au hasard 11 décembre 2013 : Jim Fortuné sert un « Kafé » inimitable - 16 mai 2014 : « Votre #BringBackOurGirls ne fait qu’empirer les choses » - 11 octobre : Hôtel de ville de Saint-Denis : des Étuves à la rue Royale - 25 octobre : L’armée met le rougail saucisses en boîte - 23 février 2015 : Esclavage, champagne, business... et Code Noir ! - 8 mai 2014 : Jack Bauer va-t-il atterrir à Diego Garcia ? - 22 février 2016 : Naufrages à l’île interdite - 5 novembre : Séga des Chagos : comme un bel oiseau dans le ciel - 1er novembre : Cinéma : le festival d’Amiens innove avec l’Indianocéanie - 24 août 2013 : Trois vols de guitares et... un anniversaire ! -

Accueil > Océan Indien > L’océan Indien et ses « paradis » artificiels

Iles flottantes...

L’océan Indien et ses « paradis » artificiels

25 juin 2016
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Quelques îles artificielles ont fait leur apparition dans l’océan Indien... Exemples.

L’archipel "Durrat Al Bahrain". Google earth.

Durrat Al Bahrain : ce complexe immobilier en construction comprendra 15 grandes îles artificielles, 6 atolls, 5 îles en forme de poisson et 2 en forme de croissant.

Les îles Amwaj : archipel artificiel en construction près de l’île de Muharraq. 1er projet à Bahreïn permettant à des expatriés d’acheter un terrain.

"Le Monde", archipel artificiel au large de Dubaï, Google Earth.

The World : archipel artificiel (9 km/7 km), au large de l’émirat de Dubaï, imaginé par l’émir et prince Mohamed Bin Rashid Al Maktum. « The World », qui représente le monde, est visible depuis la station spatiale internationale. Il comprendra 250 à 300 îles privées avec diverses activités : habitat, tourisme. Les îles plus isolées seront réservées aux célébrités...

Mais entre le rêve et la réalité, une faille est apparue (crise économique en 2007-2009) et depuis, tel un symbole de fragilité, « Le Monde » s’enfonce lentement dans les eaux... en attendant repreneur.

Le Burj al-Arab, hôtel luxueux, situé à Dubaï, aux Émirats arabes unis : 321 mètres de haut.

Burj al-Arab : luxueux hôtel [1], haut de 321 mètres, situé à Dubaï, sur une île artificielle. Conçu en 1993 par l’architecte Tom Wright, il a la forme d’une voile géante.

Sur l’île de Yas

Ile de Yas (25 km²) : île artificielle construite par l’émirat d’Abou Dabi. Cette île accueille le circuit Yas Marina de Formule 1, le Ferrari World Abou Dabi, des hôtels haut de gamme, un parc aquatique et de nombreuses installations sportives : plusieurs parcours de golf, des terrains de polo, un centre équestre...

L’archipel artificiel Palm Jumeirah

Palm Jumeirah (6,5 km²) : archipel artificiel avec immobilier privé et touristique.

Palm Jebel Ali (8 km²) : archipel artificiel accueillant essentiellement des logements.

Palm Deira : archipel artificiel en construction, il fait partie du programme de « Palm Islands » et se trouve au large de la ville de Deira.

L’archipel Pearl (Qatar).

The Pearl : archipel artificiel en construction, situé non loin de la capitale Doha. Les îles accueilleront des complexes résidentiels touristiques, des marinas, des commerces et des équipements de loisirs (plages, etc).

L’archipel des Maldives, 10ème plus petit pays du monde avec une superficie de 300 km², comprend 1.190 îles dont seulement 200 sont habitées. Parmi ses îles, certaines ont été artificiellement agrandies pour faire face à la pression démographique.

Malé, la capitale des Maldives. Un tier de l’île est artificiel.

Malé : la ville-île
Avec 1,952 km², l’île de Malé (plus de 100.000 habitants) n’est pas à proprement parler artificielle. En revanche, elle a été artificiellement agrandie à plusieurs reprises et a ainsi gagné un tiers de sa surface actuelle sur la mer. Pour faire face à la demande croissante de logements, la tendance est désormais à la construction en hauteur (immeubles avec de nombreux étages).

Hulhulé, l’ile-aéroport des Maldives.

Hulhulé : l’île-aéroport
Située à proximité de la capitale-île Malé, l’île Hulhulé a, elle aussi, été artificiellement agrandie à de nombreuses reprises pour accueillir les infrastructures de l’aéroport international des Maldives.

L’île artificielle de Hulhumalé aux Maldives.

Hulhumalé : la ville-île bis
Face à la surpopulation de l’île de Malé, un vaste projet immobilier a été engagé sur l’île Hulhumalé, petite île artificiellement agrandie pour accueillir logements, bureaux, commerces, industries.

Thilafushi, l’île des déchets, aux Maldives, avec en permanence une colonne de fumée qui s’élève dans le ciel.

Thilafushi : l’île toxique qui grandit, qui grandit
Tristement célèbre, l’île Thilafushi, en grande partie artificielle, voit chaque jour sa superficie augmenter d’environ 1m². Tous les déchets de l’archipel sont stockés là, dans une décharge à ciel ouvert, qui reçoit par jour environ 200 tonnes d’ordures ménagères et 100 t de déchets industriels.

L’île Thilafushi, aux Maldives.

Chaque touriste — 1 million/an pour 370.000 habitants — produit 7,2 kg d’ordures par jour, contre 2,8 kg pour un Maldivien. L’île accueille par ailleurs environ 300 entreprises dont plusieurs industries polluantes.

Eden Island : une place au paradis ?

Eden island : spéciale pour touristes riches
Vous voulez devenir propriétaire aux Seychelles ? Eden island est pour vous (si vous avez les moyens...). Un aperçu chiffré des lieux : 56 hectares privés dont 14 de voies navigables, 5 plages privées, un centre commercial, un club house et 464 appartements, maisons et villas « dans de magnifiques jardins avec des vues imprenables sur Mahé et l’Océan Indien ».

"Eden Island", île artificielle. Google Earth.

Les Seychelles ont en projet deux autres îles artificielles : l’île Soleil (maisons, hôtels, etc.) et l’île Aurore.

L’île Persévérance et ses logements neufs, Google Earth.

L’île Persévérance : plus de 2.000 logements pour les Seychellois
Pour faire face à la pression démographiques et préserver l’île de Mahé, le gouvernement seychellois a lancé en l’an 2000 un vaste projet en faisant sortir de la mer l’île artificielle de Persévérance, pour y construire plus de 2.000 logements destinés aux familles seychelloises.

L’île Persévérance : des logements pour les Seychellois


Construite en forme de « S » au Nord de Kimberley, l’île du barrage de Kamfers accueille environ 60.000 flamands roses qui y trouvent un lieu idéal de reproduction. Mais, cette île pourrait bien disparaître, le niveau de l’eau ayant tendance à monter. De plus la qualité de l’eau se dégrade.

"La vague" de Hokusai... transformée en vague de déchets en plastique. Photo : Bonnie Monteleone.

10% de la production mondiale de plastique finit dans les océans, constituant de véritables îles flottantes de débris trainés par les courants et concentrés dans de gigantesques gyres (tourbillons formés de courants). Chaque océan est concerné par ce phénomène. On parle même désormais d’un 7ème ou 8ème continent...

Ainsi dans l’océan Indien, une île artificielle de plastique stagne entre Madagascar et l’Australie.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Notes

[1Il s’est attribué 7 étoiles...

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter