Categories

7 au hasard 23 mai 2016 : Hervé Imare : la rosée... lé tombé - 14 janvier 2016 : Ségamaloya : mobilisation avec « TIR SA » - 11 janvier 2014 : Thierry Gauliris, dans sa tête un royaume... - 28 novembre 2013 : Incarcération, perquisition, saisie pour Peerally - 2 février 2013 : 2 février 1809 : de l’« England Forest » à l’île Bonaparte - 8 février 2015 : André Brink : l’arme de l’écriture contre l’apartheid - 30 janvier 2014 : Contre le terrorisme des pétroliers (1) - 10 février 2013 : Zambie : la petite boutique plus taxée que la multinationale - 16 février 2016 : Qui se cache derrière l’esclave Furcy ? - 12 novembre 2015 : Institutions culturelles : la stratégie du coucou -

Accueil > Le Blog de GGL > L’étrange courrier de soutien d’Alain Juppé à Didier Robert...

Sur le blog de GGL

L’étrange courrier de soutien d’Alain Juppé à Didier Robert...

3 décembre 2015
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

On a peine à croire que la lettre criblée de fautes et rédigée dans un style à la limite de l’indigence exhibée par Didier Robert émane d’Alain Juppé ou de son cabinet...

Il y a quelques jours, le Président de la Région Réunion publiait un courrier de soutien signé « Alain Juppé ». Fallait-il voir là un énième changement d’allégeance de Didier Robert, qui accueillait peu de temps auparavant à Saint-Pierre un François Fillon en campagne pour la primaire à droite ?

Étrangement, ce revirement est passé quasiment inaperçu ; autre fait intriguant, l’appui « plein et entier » (sic) du maire de Bordeaux à la candidature de Didier Robert n’a fait l’objet d’aucune diffusion de la part du comité de soutien à l’ancien Premier ministre inauguré le 25 novembre dernier par Margie Sudre. Pourtant, le courrier signé d’Alain Juppé est daté du 12 novembre... une date qui laisse supposer une initiative concertée entre Mme Sudre et la tête de liste LR/UDI. De plus, Didier Robert lui-même n’a assuré qu’une publicité minimale à la lettre de soutien, se contentant d’un laconique communiqué de presse adressé à un nombre réduit de médias. Une discrétion qui étonne : pourquoi le sortant se prive-t-il de damer le pion à Thierry Robert et à René-Paul Victoria — seuls candidats susceptibles d’entamer sa réserve de voix à droite — qui revendiquent tous deux une certaine proximité avec l’ancien Premier ministre ?

Plus troublante encore est la forme du courrier. Style à la limite de l’indigence, fautes de français, majuscules mal placées, ponctuation hasardeuse... on a peine à croire que pareille lettre émane d’un agrégé de lettres classiques, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, ou qu’elle ait pu être rédigée par l’une des brillantes « plumes » qui peuplent l’entourage de M. Juppé.

Après moult tergiversations, les relais de l’ancien Premier ministre ont accepté, en maugréant, par implicite et par omission, mais enfin, ont accepté tout de même, l’étrange soutien formulé par cette missive qui semble écrite sur un coin de table. Sans doute les partisans du challenger de Nicolas Sarkozy estiment-ils qu’un Didier Robert conforté à la tête de la région serait en mesure d’assurer à leur candidat des voix décisives lors de la primaire à droite. Paris vaut bien une messe et on pense probablement, du côté de Bordeaux, que l’Elysée vaut bien un griffonnage assumé à l’autre bout du monde. Raisonnement politique — c’est à dire, réaliste — que l’on se permettra de commenter en prophétisant une déconvenue certaine à Alain Juppé : cher monsieur, l’actuel Président de Région risque fort de ne plus l’être dans dix jours. S’il reste en place, il ira là où le mènera son seul intérêt, et si d’aventure il vient à vous rejoindre, vous pâtirez plus de ce soutien que vous n’en retirerez de bénéfices... à l’instar de Nicolas Sarkozy qui, appuyé par un Didier Robert alors au faîte de sa popularité, a enregistré à La Réunion son plus mauvais score lors du second tour de l’élection présidentielle de 2012...

GGL

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter