Categories

7 au hasard 21 décembre 2014 : Ou sa ou sava mon fra - 19 septembre 2015 : Pas besoin ou la peur Titâne, le vilain bébète... (2) - 14 décembre 2015 : Saint-Louis : ça l’affiche mal ! - 30 janvier 2014 : Surf : « une histoire faite par des Cadet, des Payet, des Rivière ! » - 22 mars 2013 : Tourisme à La Réunion : la piste russe - 12 septembre 2016 : Rue Ma(lartic)doré : quartier libre ! - 31 décembre 2014 : Quand Béjart « rencontrait » le maloya... - 7 juin 2014 : Un vieil album-photos livre ses secrets de famille - 19 février 2016 : Les fourberies de Couapel - 2 septembre 2013 : 20 ans et double peine pour le décrocheur ! -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > L’esclave Cimendef ferait-il l’objet d’un déni ?

Tribune Libre d’Erick Murin, CRAN

L’esclave Cimendef ferait-il l’objet d’un déni ?

15 mars 2015
Erik Murin, CRAN
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le CRAN refuse qu’il y ait un effacement volontaire de l’histoire de nos héros Noirs, Africains et Malgaches à La Réunion ! C’est pourquoi le Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN) interpelle les candidats aux élections départementales du secteur de Saint-Paul et réclame un débat : les dix binômes doivent se prononcer concernant la médiathèque Cimendef.

PNG - 393.1 ko
Serait t-il insultant de faire cohabiter deux symboles d’intelligence en un : une médiathèque qui abrite « les lois de la pensée » et la dimension humaine de l’esclave Cimendef qui a lutté pour le principe de la citoyenneté ? By louisesaunders on Deviant art.

La Mairie de Saint-Paul, dirigée par Monsieur Joseph Sinimalé, et l’exécutif régional, présidé par Monsieur Didier Robert, ne prennent pas en considération « le non » émis par l’opinion publique qui désapprouve une décision politique à contre sens de l’intérêt général.

Le rachat par la Région du bâtiment qui devait accueillir une médiathèque à Saint-Paul constitue une faute grave. L’histoire d’une erreur politique. Même, par rapport à une initiative de l’ancienne mandature municipale, aucun projet ne peut se substituer à une médiathèque.

PNG - 656.5 ko
Visuel du projet de la médiathèque Cimendef.

Le CRAN réclame un débat dans le cadre des départementales 2015 : les dix binômes sur les cantons de Saint-Paul doivent se prononcer concernant la médiathèque Cimendef. Le principe de l’égalité des chances et l’aménagement du territoire sont des réalités. Les Saint-Paulois n’ont aucun intérêt social à avoir des conseillers départementaux qui ne savent pas différencier « la Politique » et les enjeux d’une politique.

Le CRAN rappelle qu’une médiathèque est l’assurance d’une capitalisation de savoirs et de connaissances qui sont impératives pour les générations futures. Nous avons cette responsabilité d’élever la conscience Politique de nos enfants, qui seront aux commandes économiques et veilleront à la dynamique sociale et culturelle de l’ile dans les prochaines années.

PNG - 561.3 ko
Pipit à la médiathèque. Dessin de Térésa Small.

Nos dirigeants réunionnais n’ont aucun mandat politique pour une fabrique d’enfants sans cervelle. Ni pour faire naitre à La Réunion des citoyens de désordre social, et encore moins ceux qui n’auront aucune chance de matérialiser « une pensée reconnaissance » dixit Axel Honneth.

Quelle trahison sociétale quand nos élites politiques courtisent l’obscurité intellectuelle, s’opposent à la livraison d’une médiathèque. Le moyen expéditif de se débarrasser des contradictions, c’est de ne pas faire naitre des esprits contradictoires. D’ailleurs, depuis 1983, naissance de la Région Réunion, si l’ensemble des présidents avaient agit de la même manière, notre île serait en déficit de salles de spectacles, de lycées, d’infrastructures sportives etc.

PNG - 573.2 ko
Vue de la médiathèque Cimendef. Source : peripheriques-architectes.com

Le CRAN se félicite des projets engagés par la Région Réunion depuis 2010 concernant la lutte contre l’illettrisme, le rapprochement économique, diplomatique et touristique avec les pays de la zone. Mais, il n’est nullement acceptable que cette nouvelle organisation sociétale fasse de nos familles « des domestiques ».

Force est de constater que ni l’exécutif de la Région Réunion, ni celui de la Mairie de Saint-Paul n’ont un argument crédible pour justifier l’exécution politique d’un projet de médiathèque. Pour l’un, ses explications se font attendre, pour l’autre, « c’est très coûteux l’entretien d’une médiathèque », un sophisme habituel de nos jours. Où se trouvent donc les éléments performatifs pour éliminer une médiathèque ?

PNG - 899.4 ko
Vue intérieure du projet de la médiathèque Cimendef. Source : peripheriques-architectes.com

Est-ce que l’esclave Cimendef ferait l’objet d’un déni ? Sachez Messieurs que la poussière du temps n’a pas effacé le nom de Cimendef. Il était esclave, un marron, un nègre, un Kaf. Serait-t-il insultant (naissance d’une tragédie) de faire cohabiter deux symboles d’intelligence en un : une médiathèque qui abrite « les lois de la pensée » et la dimension humaine de l’esclave Cimendef qui a lutté pour le principe de la citoyenneté ?

Le CRAN refuse qu’il y ait un effacement volontaire de l’histoire de nos héros Noirs, Africains et Malgaches à La Réunion.

Le CRAN désavoue ces élus qui ferment à jamais des livres, qui incendient le savoir, qui verrouillent l’histoire, qui interdisent la connaissance aux citoyens.

Erick Murin
Responsable du « CRAN Réunion »

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter