Categories

7 au hasard 25 septembre 2013 : Salvador Allende ne s’est pas suicidé, affirme un ouvrage chilien - 17 décembre 2014 : Vers un Parc national « à péage » ? - 8 juillet 2014 : « .io » : Londres empoche la manne de l’Internet, au détriment des Chagossiens - 16 avril 2016 : Le FN tient au secret des affaires - 24 août 2015 : Ce banian n’est pas tombé du ciel ! - 2 décembre 2015 : Culture : « On ne savait pas, on était chez Jawad ! » - 26 août 2015 : La femme poussière vivait dans la peur depuis le 11 septembre - 5 novembre 2013 : Les 7 ruines de la honte - 29 juin 2015 : Míkis Theodorákis : « Vous ne prospérerez pas au milieu des ruines » - 19 août 2015 : Olivier Bancoult : « les fils du sol des Chagos ne cèderont pas » -

Accueil > 7 au menu > 7 sur le Web > Infiltration jusque dans les eaux seychelloises

Metal Gear Solid V : The Phantom Pain

Infiltration jusque dans les eaux seychelloises

26 septembre 2015
7 Lames la Mer, Arthur Blanc
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« Mother Base » est une plateforme militaire située quelque part dans les eaux seychelloises. Mercenaires, espionnage et infiltration. Missions périlleuses. Si les Seychelles ont connu par le passé des épisodes de vives tensions avec des soldats de fortune, pour autant, là, nous sommes de plain pied dans une réalité virtuelle. Bienvenue dans « MGS »...

"Mother base", dans les eaux seychelloises, océan Indien. Metal Gear Solid V : The Phantom Pain.

L’univers des jeux vidéo est nimbé de mystères pour ceux qui ne pratiquent pas. Et le dernier opus de la saga « Metal Gear Solid » (V : The Phantom Pain), sorti le 1er septembre 2015 (PlayStation 4, PlayStation 3, Xbox 360, PC et Xbox One), n’échappe pas à cette vérité. L’intrigue se déroule essentiellement en Afghanistan mais avec un QG, appelé « Mother Base », dans l’océan Indien, plus particulièrement aux Seychelles.

« C’est un jeu d’infiltration, précise Arthur Blanc, notre consultant en nouvelles technologies. Kiefer Sutherland [1] a réalisé le doublage et le « motion capture » [2] du personnage. Pour l’instant, je suis encore au début du jeu. Mais il faut avouer que les jeux vidéo qui s’intéressent à l’océan Indien d’une manière ou d’une autre sont relativement rares. Cependant, la plupart du temps, les jeux vidéo se déroulent dans des univers fictifs. Là, on est, pour partie, dans l’océan Indien ».

Hideo Kojima (by Georges Seguin), génie visionnaire objet d’un véritable culte. Ce Japonais de 52 ans est le créateur de "Metal Gear Solid". Il vient de d’être remercié par la firme Konami.

Le premier épisode de la saga « Metal Gear Solid » est sorti en 1987. Autant dire, l’âge de pierre du jeu vidéo. Depuis, les techniques ont connu des progrès considérables.

Dans une interview, Hideo Kojima, le créateur de « MGS », confirme que pour construire les personnages de « Solid Snake » et « Big Boss », il s’est inspiré de « Snake Plissken », héros interprété par l’acteur Kurt Russell, dans les films de John Carpenter « New York 1997 » et « Los Angeles 2013 ».

« Le « gameplay » est excellent, précise Arthur Blanc. Monde ouvert, beaux paysages... On a vraiment l’impression d’être à la tête d’une armée. Je suis allé sur la « Mother base », dans les eaux seychelloises. Au début, la base est toute petite et au fur et à mesure que tu avances dans le jeu, tu peux l’agrandir et recruter des soldats et des coéquipiers. Au point où j’en suis, « Mother base » compte plus de 300 soldats et est devenue assez grande pour que l’on puisse s’y déplacer en voiture ».

Kurt Russell, alias Snake Plissken...

La sortie de « Metal Gear Solid V : The Phantom Pain » le 1er septembre 2015 s’est accompagnée d’une certain nombre de scandales et polémiques qui participent de près à la campagne médiatique de promotion du jeu.

« Il y a un personnage féminin « Quiet » qui a provoqué de vives réactions, explique Arthur Blanc. C’est une femme sniper qui se promène en bikini. Par ailleurs, il paraît aussi que le jeu comporte des séquences avec des enfants soldats. Pour l’instant, je n’ai pas encore croisé d’enfants soldats. Donc je ne peux pas dire s’il s’agit de dénoncer la pratique ou si c’est simplement un des éléments de l’intrigue ».

Le jeu comporte également des séquences très difficiles, comme par exemple, une opération chirurgicale pratiquée sans anesthésie et consistant à extraire une bombe du ventre d’une femme. « J’ai rarement était choqué dans un jeu vidéo, mais là, je dois avouer, que c’est hard ».

Mais, de loin, c’est la sortie du créateur de « MGS » qui a provoqué le plus grand émoi, notamment du côté de ses fans. Hideo Kojima, considéré comme le père de « MGS », a donc été remercié par la firme japonaise Konami. Motus et bouche cousue quant aux motifs qui ont présidé à cette « séparation ».

7 Lames la Mer
Avec Arthur Blanc, consultant nouvelles technologies

Stefanie Joosten et la figurine de son personnage : Quiet.

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Arthur Blanc

Webmaster et Chroniqueur.
Passionné par les nouvelles technologies et la culture Geek.

Notes

[1Connu notamment pour son interprétation de Jack Bauer dans la saga « 24 heures chrono »

[2Capture de mouvement

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter