Categories

7 au hasard 23 mai 2016 : L’étrange secret de Frida et d’Amrita - 16 novembre 2014 : Miss CINOR : Cafrine, ousa oulé ? - 31 octobre 2015 : « Le bourreau tue toujours 2 fois, la 2ème fois par le silence » - 24 mars 2013 : Liberté refusée pour Perle Zafinandro Fourquet - 9 mai : 1959 : « Territoire-blues », entre Oasis et Cœur-Saignant - 7 avril 2013 : Perle, emprisonnée depuis 27 jours - 25 décembre 2016 : Pâté créole, sa Bourbon mèm ! - 18 mars 2014 : Kharkov veut aussi son referendum - 19 mai 2015 : Claude Goasguen : « pour les Chrétiens d’Orient, victimes de génocide religieux » - 30 mai 2015 : Carrières : des transporteurs visionnaires, ou très au courant ? -

Accueil > Océan Indien > « Halte au communautarisme dans la vie publique ! »

Maurice : élections législatives et pétition

« Halte au communautarisme dans la vie publique ! »

22 novembre 2014
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« Il est temps de dire NON à la montée en puissance et à l’influence grandissante des organisations socio-culturelles et groupes religieux dans la vie publique et politique ». C’est ce que réclame une pétition mise en ligne il y a deux jours, dans le cadre de la campagne pour les élections législatives à Maurice.

A quelques jours des élections législatives qui se dérouleront le 10 décembre à l’île Maurice, la tension monte d’un nouveau cran. Il y a deux jours, le congrès de l’alliance Lepep a été écourté suite à l’intrusion de fauteurs de trouble, rapporte lexpress.mu.

Dans cette ambiance très tendue, les sino-mauriciens se regroupent et se fâchent « pour la première fois » précise un de nos contacts, au motif notamment que Kee Chong Li Kwong Wing, député mauve sortant, n’a pas obtenu d’investiture.

Selon nos confrères de lexpress.mu, Bernard Li Kwong Ken, travailleur social, dénonce « le communalisme scientifique » (...) tout en soulignant qu’il n’y a pas de communauté majoritaire à Maurice. Car, en fin de compte, dit-il, « nous sommes tous minoritaires ».

Suite à la lettre ouverte « condamnant les promesses aux groupements sectaires ou communautaires » co-signée par un groupe de citoyens mauriciens, une pétition à été mise en ligne, adressée « aux politiciens de tous bords » et clamant « Halte au communautarisme dans la vie publique ! »

Cette pétition précise notamment : (...) « Nous condamnons le plus fortement possible l’importance accordée aux considérations purement ethniques ou religieuses dans le choix et le placement même des candidats par les principaux blocs politiques.
D’autre part, nous avons été choqués par (et condamnons sans réserve) les promesses faites aux associations dites socio-culturelles, notamment la promesse d’augmentation de subsides, déjà en elle-même une question qui suscite énormément de débats dans un état séculier comme le nôtre, et d’accorder d’autres avantages hors taxes à ces groupements sectaires ou communautaires.
 » (...)

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter