Categories

7 au hasard 29 février 2016 : « Demain » voit midi à sa porte... - 28 octobre 2015 : « L’île des Roitelets qui se croient tout permis... » - 12 septembre 2015 : Victoire du pro-chagossien, Jeremy Corbyn à la tête du Labour ! - 25 avril 2012 : « Statu quo, non. Réforme, oui » - 10 mai 2015 : Sergio Grondin, le talent des écorchés vifs - 10 février 2014 : Steve, victime d’une politique - 8 novembre 2015 : Révolte des esclaves : le syndrome de Saint-Leu - 9 novembre 2016 : Frisson la passe dessus moin (5) - 27 avril 2013 : Préférence à l’embauche : le critère de la langue - 16 décembre 2014 : Jardin de l’État : une place à côté de la plaque ! -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > Grèce : Victoire de Syriza, un exemple à suivre

Tribune Libre de Serge Besson, fédération PRG Réunion

Grèce : Victoire de Syriza, un exemple à suivre

26 janvier 2015
Serge Besson
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’espoir, le rêve devenus réalité chez nos amis grecs avec la victoire incontestée de Syriza.

Alexis Tsipras. Photo : las2orillas.co

« Voyez c’est possible de faire autrement à gauche ». Cette réussite de l’union des progressistes de ce pays a fait exploser l’unique opposition traditionnelle entre la nouvelle démocratie et le Parti Socialiste grec.

Les électrices, les électeurs grecs se sont massivement mobilisés pour mettre fin à une politique d’austérité et de démantèlement des systèmes sociaux, mise en place sous la pression de la finance avec la complicité de l’Union Européenne et d’un gouvernement soumis.

Les défis qui attendent le nouveau gouvernement sont immenses. Toutes les forces réactionnaires vont tenter de faire échouer son programme, qui pourrait devenir une nouvelle voie pour les autres pays.

Le PRG Réunion se félicite de ce résultat historique. Les électrices et électeurs se sont reconnus enfin dans cette union entre différents mouvements dans un même front populaire.

Ici à La Réunion, répétons-le, après l’Île Maurice et la Grèce ; infligeons une gifle démocratique aux partisans de la pensée unique, représentés par des élus qui n’ont qu’un but « gard zot place ».

Le PRG, présent dans les prochaines batailles électorales, veut réaliser, partout où c’est acceptable, une émergence d’un nouveau rassemblement populaire de gauche.

Oui c’est possible ici en le faisant dans le respect de chacun.

Serge Besson
PRG Réunion

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter