Categories

7 au hasard 17 novembre 2015 : Séga mauricien 70 : sacré par le label londonien « Strut » - 21 octobre 2015 : NRL : « manque d’anticipation flagrant de la Région et de l’État » - 15 mars : Eliard Laude, 17 ans, tué d’une balle en plein cœur - 28 août 2014 : Remue-Méninges du Parti de Gauche... avec les Outre-mer - 28 janvier 2016 : 1985 : salsa-maloya à la kermesse - 18 août 2013 : Avons-nous voté pour Merkel ou pour le changement maintenant ? - 24 septembre 2015 : Un « déball’art » de gonis - 2 mars 2013 : « Six hèrs lo soir » : lo ciel lé en braise... - 16 septembre 2013 : La Réunion de « l’éternel créole » - 7 février 2017 : Le loup de Bélouve : le cas lé grave pou-de-bon ! -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > Grand-Mère, poursuis ta route au pays des Ancêtres...

Hommage à Mme Baba

Grand-Mère, poursuis ta route au pays des Ancêtres...

10 juin 2014
Charlotte Rabesahala
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Message à Madame Baba, Balance Coco, Saint-Louis... « Fête, danse, transe, vélas, sonne le roulèr de la communion, envoie le pikèr du maloya sacré ».

Madame Baba, fusil à la main, servis kabaré en hommage aux ancêtres. Photo IPR (Marie Trouvé)

Grand-mère Baba, Mme Bazaline Marie-Marthe,
Doyenne des officiants de servis, Ile de La Réunion,

En ce jour de grand départ à 97 ans, ce 9 juin 2014, tu affiches un visage serein, reposé, un tantinet souriant même.

Visage lissé par le temps, ce temps qui s’est définitivement arrêté pour toi.

Grand-Mère, poursuis ta route au pays des Ancêtres. Longtemps tu as côtoyé ce pays lointain, si proche et si familier dans tes transes. Longtemps tu as accueilli, caressé les ancêtres le temps d’un servis. Fête, danse, transe, vélas, sonne le roulèr de la communion, envoie le pikèr du maloya sacré.

Grand-mère, dis-leur à tous ces chers disparus que nous sommes chairs de leur chairs, âmes de leurs âmes, paix de leur paix. Dis-leur que nous sommes fiers de continuer la vie, cette vie reçue et restituée dans la descendance.

Au nom de ta grande famille des servis kabaré...

Ramatoa Charlotte Rabesahala

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter