Categories

7 au hasard 16 avril 2016 : Le FN tient au secret des affaires - 20 octobre 2013 : « Mediastan » : la réplique d’Assange - 24 août 2017 : Marie Gamel, maire, militante, agricultrice... et oubliée - 29 juillet 2014 : Océan Indien : touristes bannis aux îles Nicobar ! - 31 octobre 2015 : « Le bourreau tue toujours 2 fois, la 2ème fois par le silence » - 11 mai 2014 : Palais oublié... digne des mille et une nuits - 28 janvier 2013 : Croqueuse d’étoiles - 23 mai 2015 : Bal Zétwal... dernié viraz ! - 9 juillet 2014 : Aveugle, le champion court avec son guide - 28 avril 2013 : Université : Kréol... dehors ? -

Accueil > Lames de fond > 7 i aime / 7 i aime pas > « Génocide, génocide... il y en a un paquet, et en pleine forme (...)

Canal+... 7 i yème pas - 7 n’aime pas

« Génocide, génocide... il y en a un paquet, et en pleine forme »

25 décembre 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le génocide rwandais peut prêter à rire, estime une comique sur Canal+...

« 7 » n’aime pas que l’on rie des morts, quels qu’ils soient. « 7 » n’aime pas que l’on rie des crimes de guerre, des ethnocides et des génocides. « 7 » ne conçoit pas que l’on puisse et doive rire de tout, et voit dans ce dernier énoncé la marque du pire esprit petit-bourgeois ; celui qui ne cherche pas à rire, mais à nuire, sans toutefois en assumer les conséquences, abrité derrière le paravent de « l’humour » dévoyé et de la « tolérance », de tous temps tartes à la crème et au fiel des salauds et des aigris.

« 7 » n’aime donc pas, les... 7 minutes de l’émission « Le Débarquement » diffusée sur Canal+, employées à se foutre de la gueule des victimes du génocide rwandais. « Le débarquement », l’une des plus coûteuses émissions humoristiques du paysage audiovisuel français, est conçu à l’américaine : une enfilade de sketches — avec pour temps fort la réplique « j’ai pété dans le jacuzzi », ce doit cela, « l’esprit Canal » — servis en direct par un panel de comédiens pléthorique, sous le patronage de Jean Dujardin. C’est quelque part au cours de cet interminable défilé qu’une comique a fait les joies du public présent sur le plateau, en campant une candidate à l’adoption cherchant son bonheur dans les décombres du Rwanda. Extrait...

Je suis désolée Honoré, hein, c’est pas contre vous, mais enfin franchement le Rwanda, c’est un bordel, hein. J’arrive, OK, je choisis mon orphelin, j’en trouve un, sublime ! Le lendemain, il m’avait retrouvé toute la famille, obligée d’en choisir un autre, moins joli, évidemment, alors cette fois je demande à voir la carte du village rasé, pour être sûre que tout le monde y était resté, hein... Et ben tu vois pas qu’une semaine après, il me retrouve une tante dans le village d’à côté... Je suis désolée, c’est mal organisé, parce qu’on te dit « génocide », « génocide », moi je trouve qu’il y en a encore un paquet en pleine forme.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter