Categories

7 au hasard 19 mars 2017 : Jean-Pierre Marchau : « Non, le surf n’est pas mort à La Réunion ! » - 28 février 2014 : Les enfants du BUMIDOM : victimes de la 5ème République ? - 14 avril : Nouvel an Tamoul : six saveurs pour rappeler les joies et les peines - 5 août 2014 : Le chef de « Pravyi Sektor » a-t-il été tué ? - 20 janvier 2014 : La statue de Mère Thérésa détruite - 27 août 2013 : Verbaliser les victimes ? - 11 avril 2016 : Médiathèque Cimendef : quel gâchis M. le Président ! - 23 septembre 2015 : L’ange de la... vie ? - 1er avril 2017 : Document : « Maloya pour la liberté » - 5 juillet 2015 : Grèce : ils sont vivants… et nous ? -

Accueil > Lames de fond > Les mystères du grand océan > Entre la mort et le port

Ecrit-mur...

Entre la mort et le port

23 juin 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Entre la mort et le port... Entre la mort et la mer... Faire la vie !


C’est un haut mur qui surplombe les docks du port de la Pointe-des-Galets. Il y a quelques semaines, à quelques pas de là, l’Esperanza, navire-amiral de Greenpeace, avait jeté l’ancre.

Derrière le mur, le cimetière marin compte ses morts. De l’autre côté du mur, le port compte ses bateaux. Il y a quelques jours, une inscription est apparue sur le mur qui marque la frontière entre les deux mondes, celui des morts et celui des vivants... Une inscription en forme d’exhortation à la vie : « Allez-y vous faire la vie ».

« Il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer », disait Aristote.

7 Lames la Mer

L’Esperanza de Greenpeace, port de la Pointe-des-Galets. Photo : 7 Lames la Mer.

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter