Categories

7 au hasard 16 février 2018 : Les divins achards-pêche-cavales de Pépé José - 1er novembre 2013 : Laurence, tu nous manques - 23 mai 2018 : Jean-Hugues Ratenon : un jour particulier pour l’abolition - 23 août 2013 : Selon que vous serez puissant ou misérable... - 28 décembre 2018 : Andy Razaf rêvait d’écrire un opéra malgache (9) - 11 septembre 2019 : La Réunion, le dernier grand voyage de Willy Ronis - 14 mars 2019 : La « Petite fille du Bon Dieu » au cimetière de Saint-Denis (2) - 21 avril 2016 : La Réunion associée aux requins... même dans un quizz - 26 février 2015 : « Pas de compétition entre République laïque et liberté de culte » - 21 septembre 2017 : Pauline, résistante dans l’ombre des médias -

Accueil > Lames de fond > Les mystères du grand océan > Entre la mort et le port

Ecrit-mur...

Entre la mort et le port

23 juin 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Version imprimable de cet article Version imprimable

Entre la mort et le port... Entre la mort et la mer... Faire la vie !


C’est un haut mur qui surplombe les docks du port de la Pointe-des-Galets. Il y a quelques semaines, à quelques pas de là, l’Esperanza, navire-amiral de Greenpeace, avait jeté l’ancre.

Derrière le mur, le cimetière marin compte ses morts. De l’autre côté du mur, le port compte ses bateaux. Il y a quelques jours, une inscription est apparue sur le mur qui marque la frontière entre les deux mondes, celui des morts et celui des vivants... Une inscription en forme d’exhortation à la vie : « Allez-y vous faire la vie ».

« Il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer », disait Aristote.

7 Lames la Mer

L’Esperanza de Greenpeace, port de la Pointe-des-Galets. Photo : 7 Lames la Mer.

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter
(|non)]