Categories

7 au hasard 18 septembre 2013 : Le peuple, une figure manipulable en tous sens - 7 avril 2013 : Grandes surfaces : petits pièges en rayons - 6 mars : Le premier disque de jazz a 100 ans - 30 décembre 2013 : « Parc national : fort avec les faibles, faible avec les forts » - 15 mars 2016 : Les âmes de la Cité des Arts - 7 février : Lacaussade, né et mort parmi les révoltés - 2 avril : Vidéo : au nom de Talon Bishop et de tous les autres - 9 juillet 2016 : Toutes les musiques du monde tout de suite ! - 27 septembre 2013 : De la sharètbèf... au coma circulatoire annoncé ! - 17 mai 2013 : Vie et moeurs du Mana -

Accueil > Océan Indien > Du sang neuf avec JPM

Ile Maurice, politique

Du sang neuf avec JPM

15 septembre 2014
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le banian, dont les branches grimpent vers le ciel et tombent vers la terre symbolisant le cycle de la vie, est l’emblème d’un nouveau mouvement politique présenté ce jour à Port Louis (Maurice). « Jeune Patriote Mauricien » (JPM) annonce la couleur : du sang neuf ! Un nouveau souffle est-il en train de redéfinir le champ politique mauricien ?

En choisissant le 15 septembre, date de la journée internationale de la démocratie instituée par l’ONU, pour présenter leur nouveau parti politique « Jeune Patriote Mauricien », ses leaders ont d’emblée paré leur démarche d’un symbole fort. La veille, Jameel Peerally, artiste engagé, travailleur social et fondateur de JPM avec Guillaume de Maroussem et de Karun Ayadessen, avait d’ailleurs insisté sur cet aspect : « Aujourd’hui dimanche, à la veille de la Journée internationale de la démocratie, je tends la main à la jeunesse de Maurice et l’incite à faire face à l’histoire et à relever les défis auxquels nous serons confrontés dans un avenir très proche. Je vous demande de prendre le contrôle de votre destin et de transformer vos rêves en un avenir meilleur pour tous les enfants de l’île Maurice ».

Autre symbole et non des moindres, celui qui tient lieu d’emblème au JPM. L’arbre. Le banian. Ses racines aériennes qui plongent vers la terre. Ses branches déployées vers la lumière. Sa frondaison exubérante, fourmillante, emplie de bruissements. Le manège des générations qui s’épanouissent au rythme des saisons, grandissent et retournent à la terre pour s’arrimer tandis que la sève produit de nouvelles pousses, de nouvelles branches. Le message de JPM est clair : la jeunesse engagée se lève pour constituer une « troisième voie » face aux « partis traditionnels », une alternative sur l’échiquier politique mauricien dominé par l’alliance PTr-MMM, avec de « nouvelles idées » et une « nouvelle vision ». Pour un « vrai changement ». Pour autant, JPM ne souhaite pas de clivages générationnels et espère aussi pouvoir compter « sur les conseils des aînés », précise lexpress.mu.

« Le pays demande du sang neuf. Il faut que les jeunes prennent les rênes pour le bien du pays, a expliqué Jameel Peerally aujourd’hui lors d’une conférence de presse, rapporte defimedia . Il est temps que du sang neuf soit injecté car c’est important pour le pays qu’il y ait un renouvellement politique ». JPM entend favoriser le brassage des idées et l’éclosion de nouveaux débats au sein de la société mauricienne. Cette jeune formation politique sera aussi dans l’action sur le terrain pour sensibiliser la population à ses messages et n’hésitera pas à se confronter au verdict des urnes. Ses leaders espèrent d’ores et déjà être en mesure de présenter quelques candidats aux prochaines élections législatives.

Education, éradication de la pauvreté, lutte contre la corruption et la criminalité, amélioration du pouvoir d’achat notamment par une baisse du coût des denrées alimentaires... Les pistes de réflexion et d’action sur lesquelles JPM s’engage préfigurent les grandes lignes d’un programme qui sera élaboré dans les mois à venir.

Un nouveau souffle pourrait donc bien redéfinir le champ politique mauricien d’autant que JPM n’est pas la seule formation récente : Muvman Liberater, Parti Justice Sociale, Front libération nationale... sont autant de voix émergentes dans le paysage.

En attendant, « Jeune Patriote Mauricien », qui compte déjà une cinquantaine de militants, a du pain sur la planche et annonce : « The big work begins ! »

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter