Categories

7 au hasard 16 avril 2014 : APL : le Gouvernement recule - 22 novembre 2014 : « Halte au communautarisme dans la vie publique ! » - 18 avril 2013 : Ravines réunionnaises : la fin d’un monde - 8 février 2013 : Aide alimentaire : solidarité ou charité bricolée ? - 31 mai 2014 : ONF-Parc National : petits arrangements entre amis - 3 août 2014 : USA : déportations expéditives d’enfants - 16 février 2016 : Qui se cache derrière l’esclave Furcy ? - 29 décembre 2014 : Un téléphérique pour Noël 2015 ? Chiche ! Ou alors 2016... - 18 juin 2013 : Le banian étrangleur - 27 avril 2016 : Didier Robert épinglé pour sa communication de campagne -

Accueil > La Réunion > Politique réunionnaise > Cyrille Hamilcaro probablement hors-jeu

Saint-Louis

Cyrille Hamilcaro probablement hors-jeu

24 septembre 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

La Cour de Cassation a rejeté, il y a quelques jours, la requête de Question prioritaire constitutionnelle, qui aurait permis à l’ancien maire de pouvoir se présenter au scrutin municipal du mois de mars prochain.

Cyrille Hamilcaro. Photo IPR.

Fin de partie pour Cyrille Hamilcaro ? On peut probablement et temporairement répondre par l’affirmative à cette interrogation. En effet, la Cour de Cassation aurait rejeté il y a quelques jours la requête de Question prioritaire constitutionnelle (QPC), qui aurait permis à l’ancien maire de pouvoir se présenter au scrutin municipal du mois de mars prochain.

Méli-mélo au centre

Très actif depuis ses défaites de 2008 et de 2009, le Conseiller général du Premier canton saint-louisien n’a jamais cessé de militer en vue d’un retour aux commandes de la municipalité. Sa probable inéligibilité, qui devrait être prononcée au mois de novembre, ouvre le champ à une succession que M. Hamilcaro, d’ores et déjà investi par l’UDI, conçoit bien entendu comme une parenthèse. Il se murmure qu’au candidat « naturel » de la droite, le Docteur Alix Galbois, pourrait se substituer la candidature — surprise — de Juliana M’Doihoma, une Saint-Louisienne d’origine que l’on dit très au fait des jeux d’arcanes du Conseil général.

Arsenal communicationnel

Toujours au sein de la galaxie centriste, une autre personnalité pourrait brouiller le jeu : celle de Pierrick Robert, frère du député-maire de Saint-Leu, d’ores et déjà engagé sur le terrain électoral et qui, on l’a vu récemment, dispose de l’arsenal communicationnel et des moyens mis à disposition par son frère. Enfin, il faudra compter avec Thierry Sam-Chit-Chong, autre centriste un temps choisi par Thierry Robert pour la conquête de Saint-Louis... puis évincé sans ménagement par ce dernier.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter