Categories

7 au hasard 6 juin 2016 : Mohamed Ali : le magicien du ring boxe avec les anges - 24 octobre 2016 : In fonnkèr pou « Sèt lam’ la mèr » - 12 septembre 2017 : Jeanot Rabeson : son talent le faisait roi - 21 août 2016 : On ne retrouve jamais les disparus - 3 mai 2015 : Requins : « une belle leçon d’hypocrisie » - 15 juin 2015 : Quand la NASA installait une station secrète à Sainte-Rose... - 17 octobre 2013 : Maurice : étranges vertiges sous-marins - 17 février 2016 : Onde de Sok avec « Soul Sok Séga » - 8 novembre 2014 : Sita jeté aux lions…et après ? - 20 janvier 2014 : La statue de Mère Thérésa détruite -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > 7 Non censuré > Coup de gueule contre ceux qui « OZE » !

Courrier des internautes

Coup de gueule contre ceux qui « OZE » !

16 octobre 2013
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Histoires de censure, toujours, et histoire de récupération, aussi ? "7 Lames la Mer" publie un courrier de lecteur de Sainte-Rose...

Oze Sainte-Rose ????

Je tiens aujourd’hui à passer un coup de gueule ! « OZE Sainte Rose 2014 » : le label politique s’affiche un peu partout, mais : qu’est-ce que c’est que ça ? Ça, ce sont des gens tellement à court d’arguments et de programme qu’ils essaient de surfer sur la vague lancée par le rappeur sainte-rosien « OZE » dont quelques compositions ont fait le tour du petit milieu musical réunionnais… mais que beaucoup de jeunes, comme moi, connaissent à Sainte-Rose : « In ti morso », « Toujours la même merde », « Giny pa sapé », « L’affaire miss France », « Eske ».

OZE a révélé il y a quelques mois, dans un article du « KOSA I DI » (distribué uniquement dans la commune), la censure dont il a fait objet, depuis que le maire actuel a été élu. C’est comme cela que ça marche à Sainte-Rose : soit on chante Missié le maire EST le numéro 1 des maires, soit on est censuré !! Il est vrai que OZE n’est pas une tête d ’affiche comme pourrait l’être un KM David ou autres vedettes locales, seuls quelques connaisseurs, des gens du milieu hip-hop et/ou culturel le connaissent et apprécient son travail. Donc s’il était arrivé la même chose à Saint-Denis par exemple, ça auraiy pu passer, « à la limite ».

Cependant, à Sainte-Rose, TOUT LE MONDE LE CONNAIT ! L’article a fait du bruit... Aujourd’hui, ce parti (ou groupe ??) politique s’empare du buzz pour sa campagne. « OZE », orthographié de la même façon, à quelques mois à peine de l’article, à Sainte-Rose, alors que le rappeur avait annoncé un concert en 2014 si le maire actuel prenait la porte. En plus, connaissant la popularité du rappeur auprès des jeunes, mais aussi des trentenaires, pères, mères de famille, il me semble difficile à croire que cela n’est que le fruit du hasard. Pourquoi « oze » et pas « ose » ? Vont-ils se faire passer pour de grands linguistes créoles ?

Dans ce cas, pourquoi écrire « Sainte-Rose » et non « Sintroz » ou « Sint-roz » ? Je connais « Oze » et quand je lui demande son avis il me dit : « kosa ou i vé m’i sar di aou : zot pou ésèy giny le pwin si mon tèt. Apré, va di aou zot té i koné pa, lé pa fé èkspré. M’i vé zis domoun i koné ke mwin lé pa mayé anndan-la ni do pré ni do lwin. Sak i vé vot pou banna, anvoy azot si zot i inm lo program, mé pa parské zot la vi « OZE ». Parské sé in gro kopyaz, minm si banna i avoura zamé. »

En effet, en voyant « Oze » beaucoup ont pensé que le rappeur soutenait ce parti, certains même qu’il se présentait. Moi qui croyais que les surfeurs étaient principalement dans l’Ouest, je constate qu’à Sainte-Rose, il y a des experts !

Un Sainte-Rosien... mé pa kouyon

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter