Categories

7 au hasard 17 mars 2017 : Le « Ti-32 » et les 7 figures du casse-couteau - 8 avril 2013 : La 6e République, un enjeu réunionnais - 29 mars 2014 : « Not zembrocal et notre carry... hors de l’UNESCO » ? - 28 octobre 2013 : L’affreux volcan et l’Etang de Gaule... - 29 avril 2013 : Les choses que l’on possède finissent par nous posséder... - 27 mars : Bouleversant et dérangeant Tropique de la violence - 24 juin 2013 : Une loi contre la « réhabilitation du nazisme » - 21 mars 2013 : Maurice : partenariat technologique avec l’Ouganda - 22 mai 2017 : Vite... les derniers jours « De Manet à Picasso » - 4 décembre 2015 : Huguette Bello porte plainte pour « usurpation numérique » -

Accueil > Lames de fond > 7 i aime / 7 i aime pas > CE2 : un an pour manger deux arbres... Au bouleau !

7 i yème pas - 7 n’aime pas : école papivore

CE2 : un an pour manger deux arbres... Au bouleau !

19 août 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour parvenir à utiliser tout le papier acheté à l’occasion de sa rentrée en CE2, un écolier de huit ans devra noircir plus de 14 pages par jour d’école ! Raisonnement poussé à l’absurde, nous en convenons... Mais pour ce qui est de la sensibilisation au gaspillage, il faudra repasser car en une année, cette classe consommera l’équivalent de deux arbres ! Ce n’est plus de l’absurdité, c’est un crime !

Illustration inspirée d’une photo d’IPR

Certains enseignants ont-ils des intérêts placés en papeterie ? Plus particulièrement dans les fournitures de papier ? C’est la question que l’on peut légitimement se poser à la lecture de la liste d’effets scolaires à acheter pour la rentrée en CE2 d’un petit garçon. A ce rythme, ces enseignants gourmands en papier vont finir par avoir la peau de la forêt amazonienne !

Comme chaque année, la rentrée scolaire est précédée pour les parents par un pensum : l’achat des effets. Certains magasins ont bien compris l’enjeu économique et proposent de tout préparer pour peu que vous leur confiiez la fameuse liste ! Du temps gagné et aussi de l’argent puisque l’on ne se laisse pas tenter par les marques ni les gadgets qui ne sont pas sur la liste.

La fameuse liste, nous l’avons jugée hallucinante. Pour preuve, en CE2, il est demandé à l’élève un stock de 17 cahiers !

8 cahiers de grand format (24x32) et 9 cahiers de petit format (17x22). A cela, ajoutez la rame de "papier machine" — désormais incontournable sur les listes de matériel — et vous obtiendrez un nombre de pages... faramineux !

La vérité des chiffres
  • 7 cahiers de 96 pages (24x32) : 672 pages
  • 1 cahier de travaux pratiques : 96 pages
  • 2 cahiers de 192 pages : 384 pages
  • 7 cahiers de 96 pages (17x22) : 672 pages

Total
17 cahiers : 1824 pages auxquelles s’ajoutent les 500 feuilles de la rame de papier machine, soit 1000 pages, ce qui fait un total de 2824 pages...

Si l’on considère qu’une année scolaire se compose de 195 jours d’école, cela veut dire que notre petit garçon de huit ans devra noircir plus de 14 pages par jour pour arriver au bout de son stock. Autant dire, que l’on nous fabrique de futurs romanciers... ou plutôt de futurs gaspilleurs surtout quand on sait qu’un arbre permet de fabriquer en moyenne entre 8.000 et 15.000 feuilles de papier.

Si la classe de ce petit garçon comporte 25 élèves, alors nous atteignons la somme de 70.600 pages, soit 35.300 feuilles, ce qui représente plus de deux arbres !

Aux arbres citoyens !

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter