Categories

7 au hasard 8 juin 2014 : Madam Baba la désot la vi - 17 septembre 2014 : Nouvelle Route du Littoral : le grand bluff de la com’ - 20 octobre : Venezuela : « une conscience politique profondément ancrée » - 6 mars : Le premier disque de jazz a 100 ans - 12 novembre 2013 : Carburants : tyinbo larg pa, M. Lurel ! - 29 novembre 2016 : L’émouvante vidéo de la reine Ranavalona III (5) - 30 avril 2014 : Mode à Bourbon : les élégantes té kass larmoir ! - 24 septembre : « Mon doudou », premier concert radiophonique ! - 5 octobre 2013 : Le sacrilège, un nouveau business ? - 13 juillet 2015 : Developing Zero Gravity Tourism in Reunion Island... Why not ? -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Ce banian n’est pas tombé du ciel !

Arbre de l’année : J moins 6

Ce banian n’est pas tombé du ciel !

24 août 2015
Raymond Lauret
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Plus que six jours pour élire l’arbre de l’année. Et le désormais célèbre banian du Port est en bonne position (25.052 votes) mais il a besoin de votre soutien car il est devancé de peu par le fromager de Guyane (25.091 votes). A vos claviers !

Actuellement est lancée, via le net, une consultation nationale sur « l’arbre de l’année ».

Notre île de La Réunion est représentée par le banian qui, au Port, emplit le rond point situé Avenue de la Commune de Paris et autour duquel se trouvent le Commissariat de Police, le siège de la Marine Nationale ou encore l’agence locale de la BFC.

Ce banian a une histoire. Il n’est pas tombé du ciel, à partir par exemple de graines portées par un oiseau ou par le vent. Il a été planté par de jeunes enfants du Port...

Oui, ce banian a été planté pendant une grande campagne de plantation d’arbres sur tout le territoire de la commune, campagne voulue en 1978/80 par la municipalité d’alors présidée par Paul Vergès.

La particularité de cette campagne, c’est que nous avons, à cette occasion, demandé aux élèves des écoles de la commune de planter les arbres, aidés bien entendu par les agents du service « Espaces verts » de la municipalité. Il s’agissait pour notre Commune d’associer les jeunes Portois à un acte d’avenir dont l’objectif était de modifier le climat de tout un territoire, territoire qui, lorsqu’il fut érigé en commune, avait pour nom « La Plaine des Galets ».

En trois à quatre semaines, 150.000 arbres furent ainsi mis en terre, les enfants des écoles en plantant plusieurs dizaines de milliers.

Ce que je veux vous demander, c’est de soutenir la démarche pédagogique d’une collectivité, démarche que je crois pouvoir qualifier d’exemplaire.

Tous les arbres sont beaux. Et notre banian du Port ne l’est pas plus que celui de chacune des régions de France qui sont candidates. L’important me semble être cette participation forte d’enfants des écoles, résultat du souci d’associer des jeunes à un acte civil fort

Le concours sera clos le 31 Août prochain, soit dans une semaine.

Je veux, par ce courrier, vous demander de toucher vos ami(e)s et connaissances, et leur demander de mobiliser à leur tour celles et ceux qu’ils connaissent afin que notre arbre — mais surtout l’état d’esprit qui a été celui de la ville du Port et de ses enfants — soit reconnu comme un exemple à méditer, en France et ailleurs dans le monde.

Sitôt ouvert le site « arbre de l’année [1] », vous cliquez sur « VOTEZ »(Haut de page). Vous faites alors défiler toutes les régions candidates. Elles sont par ordre alphabétique. À « La Réunion », vous cliquez pour voter. Attention : on ne vote qu’une seule fois.
Voilà. J’en ai fini. Je compte sur vous.

Raymond Lauret

Pour en savoir plus et voter : arbre de l’année

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter