Categories

7 au hasard 22 décembre 2014 : Le bal des Noirs annonçait-il la créolité ? - 21 juillet 2015 : « Service Maloya » : les toubibs à côté de la plaque - 20 juin 2015 : « Notre camarade, François Delapierre, sera toujours à nos côtés » - 15 novembre 2016 : « Paul Vergès, son maloya, son trans, son gayarsité » - 13 février 2016 : Visitez Mars à 360° - 19 novembre 2013 : Les très riches, une minorité opprimée - 30 janvier : Olivier Bancoult : Le peuple des Chagos ne renoncera jamais - 27 février 2013 : « Quartier français » au karé KTédral - 29 avril 2013 : Les choses que l’on possède finissent par nous posséder... - 3 janvier 2014 : Plan vigie-galets et torticolis -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > 7 écrit ici > Café... pour Issambe, ancien esclave, qui pleure à petit bruit

2017, année des poètes. Raphaël Barquissau

Café... pour Issambe, ancien esclave, qui pleure à petit bruit

1er janvier 2017
7 Lames la Mer, Gabriel Blanc, Raphaël Barquissau
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le rhum à la vanille, les caris, les rougails et les brèdes. La mangue sous la varangue, derrière les stores de l’Inde. Et l’odeur du café dans les tasses de Chine. « C’est la fête aujourd’hui », écrit le poète réunionnais Raphaël Barquissau ; et pourtant, l’ancien esclave Issambe pleure...

Inspiré d’une œuvre de Kevin Wak Williams.

Café


Ce café monte à la tête
Il évoque un jour de fête
Chez tante Zaza,
Lorsque tantes et cousines
Servaient les tasses de Chine
Sous la véranda,

Ce jour où dix ans d’absence
Au pays de ma naissance
Chez les Saint-Pierrois,
Ramenaient avec mon père
Ma ribambelle de frères
Ma mère et moi.

Photo ©7 Lames la Mer

C’était fête de famille
Et le rhum à la vanille
Avait préludé,
Doux encore qu’un peu raide,
Aux caris, rougails et brèdes
Du grand déjeuner.

À présent sous la varangue,
Le chaud relent de la mangue,
Térébenthineux,
Me parfume encore la bouche,
Qui brûle quand je te touche,
Café sirupeux.

Le chaud relent de la mangue... ©7 Lames la Mer

La cousinette Lucinde
Descend les stores de l’Inde
Contre le soleil.
Au creux d’un fauteuil hindou
Je sens venir à pas doux
Déjà le sommeil.

Robes noires, robes blanches
Sur les revenants se penchent.
C’est la fête aujourd’hui.
Et l’ancien esclave Issambe,
Assis sur ses vieilles jambes,
Pleure à petit bruit.

Raphaël Barquissau (1888 - 1961)
« Au-delà de la mer »



Né à Saint-Pierre le 4 juin 1888, Raphaël Barquissau était un universitaire : il obtient l’agrégation et réalise une thèse de doctorat en lettres (1920) sur les poètes créoles du 18ème siècle, Évariste de Parny et Antoine de Bertin.

Historien, romancier, critique, plusieurs fois lauréat de l’Académie française, membre de l’Académie des sciences d’outre-mer, fondateur de l’Académie de la Paix, il est surtout connu pour ses talents de poète inspiré d’abord par son île natale.

Il s’engagea « contre les fléaux qui tuent : la famine, le chômage, la maladie, l’ignorance »...

2 rue du Vieux-Colombier à Paris. Source : Google Street.

« Dans les années 50, Raphaël Barquissau organisait chaque troisième mercredi du mois, des soirées poétiques au premier étage du café Saint-Sulpice, 2 rue du Vieux-Colombier à Paris », écrit le « Dictionnaire biographique de La Réunion ». « Pendant pas moins de 10 ans, plus que cinquante poètes se sont livrés à ces débats poétiques ».

Il meurt à Paris le 20 novembre 1961, après avoir publié une quinzaine d’ouvrages consacrés à la poésie. La médiathèque, une rue ainsi qu’une école primaire de sa ville natale, Saint-Pierre, portent le nom de « Raphaël Barquissau ».

7 Lames la Mer
Avec Gabriel Blanc


Orientations biographiques...
« Les poètes de l’île Bourbon », Préface et choix par Hippolyte Foucque, Collection MELIOR, Seghers Éditions, Paris, 1966 • « Le Dictionnaire biographique de La Réunion, N°2 », sous la direction de Michel Verguin et de Mario Serviable, Collection Indigotier, Édition CLIP/ARS Terres Créoles, 1995.

©7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter