Categories

7 au hasard 4 mai 2018 : Colonialisme : le bad buzz de Big Uncle - 24 janvier 2013 : Parc National : park pa nou ! - 1er avril 2014 : Cimendef, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font ! - 1er mars 2018 : Laïcité : cachez croix, kichali, bindi et rentrez dans le rang - 3 mai 2013 : « On nous cache certains films » - 19 décembre 2017 : Assassinat de Gandhi : le tableau prophétique - 28 août 2014 : « M. Marx, vous nous avez jugés « gentils »… Vous êtes trop bon ! » - 28 avril 2013 : Le Parc joue à cache-cache - 4 novembre 2015 : Le maloya-sorcier de Salem - 23 février 2014 : Mais où est donc Michel Tamaya ? -

Accueil > Social : Nou tiembo ! > Ça chauffe à la CILAM

Revendication sociale

Ça chauffe à la CILAM

30 juin 2014
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« Droit au travail », « nervis »… La tension entre grévistes et non-grévistes est montée d’un cran cet après-midi, face aux locaux de l’entreprise agro-alimentaire saint-pierroise.

Photo : IPR

En grève depuis deux heures du matin, les travailleurs de la CILAM ne présentent pas des revendications exorbitantes : au plus demandent-ils la répercussion sur leurs salaires des multiples subventions et primes de vie chères octroyées à l’entreprise.

Des moyens financiers qui témoignent de la bonne santé de l’entreprise, dont les salariés n’ont pour l’heure pas vu la couleur… et qui n’hésite pas à avoir recours au travail précaire.

Alors que l’installation de piquets de grève filtrants avait donné lieu à des face-à-face quelque peu tendus entre grévistes et policiers, un ralé-poussé a opposé les grévistes, emmenés par la CGTR et le SAFPTR, à quelques dizaines de personnes venues exiger le respect du « droit au travail ».

Selon certaines sources, il s’agirait de personnels de l’entreprise dépêchés de Saint-Denis.

Selon d’autres témoignages, les tentatives de forcer les piquets de grève impliqueraient des « nervis » employés dans une grande surface saint-pierroise. Alors que la grève se profile sur les docks, le mouvement de la CILAM pourrait bien prendre de l’ampleur, créant un foyer de contestation dans le Sud, estime un observateur contacté par « 7 Lames la Mer ».

Après une journée de grève, la détermination semble entière du côté des salariés.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter