Categories

7 au hasard 24 septembre 2014 : Dans la plus grande confusion, les Etats-Unis « sont entrés en guerre » - 15 août 2015 : Chagos : Salomon... entre exaltation et malaise - 5 février 2013 : Chagos : la Grande Bretagne mise en échec ! - 14 mai 2017 : Causerie autour du steak créole (et recettes !) - 17 février 2014 : Saint-Denis : Michel Tamaya jette l’éponge - 2 mai 2013 : « Viens on change ! » - 17 mars : Ranoumé : l’extravagante vie d’une danseuse créole - 13 avril 2014 : Barachois et route en Corniche : vieilles photos inédites - 21 août 2015 : « Le Syndrome Mahorais » et le spectre colonial - 26 juillet 2013 : Samuel Mouen, ou la dictature de la compassion -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Avant la route du Littoral : une falaise et la mer

Cap Bernard

Avant la route du Littoral : une falaise et la mer

1er juin 2016
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Exceptionnel : une photo en couleurs de la falaise du cap Bernard... avant la route en Corniche, avant la route du Littoral. Juste un rempart qui tombe dans la mer, avec à ses pieds un « chemin cavalier » datant du 17ème siècle.

Le cap Bernard (sens Possession/Saint-Denis) photographié dans les années 50 avant la construction de la route en Corniche (1963). On aperçoit au pied de la haute falaise le "chemin cavalier", passage accidenté sur lequel ne s’engageaient autrefois que les marcheurs expérimentés, et seulement par beau temps pour éviter de se faire happer par les vagues.


Un littoral vierge à flanc de falaise


C’est au hasard de facebook que nous sommes tombés sur cette rare photo de la route en Corniche [1]... avant la route en Corniche !

La route en Corniche — désormais plus connue sous le nom de « route du Littoral » — a été inaugurée en 1963. Ce cliché d’un littoral vierge à flanc de falaise peut dès lors être daté des années 1950.

S’il existe un certain nombre de photos, cartes postales, gravures, lithographies représentant le cap Bernard avant que la route en Corniche [du Littoral] ne soit construite, en revanche très peu d’entre elles ont été prises sur le trajet dans le sens La Possession/Saint-Denis. C’est ce qui fait l’originalité de cette photo et son caractère rare.

La falaise vue depuis la Possession.

Une pointe que les Anciens nommaient « Cap des Sorciers »


Au-dessus des galets, le tout premier passage reliant l’ouest à Saint-Denis : le « chemin cavalier ». Glissant et capricieux, ce mauvais chemin en bas de falaise tracé sur les éboulis du bord de mer avait été aménagé dès le 17ème siècle. Après quelques améliorations sommaires, la piste jusque-là réservée aux marcheurs intrépides et endurants put être empruntée par des hommes à cheval...

Le photographe — dont nous ne connaissons malheureusement pas l’identité — a donc quitté la Possession pour s’engager sur le sinueux « chemin cavalier » en direction de Saint-Denis. C’est là qu’il a réalisé ce cliché étonnant, fixant l’imposante beauté de cette pointe que les Anciens nommaient le « Cap des Sorciers » plongeant dans l’océan Indien, telle qu’on ne la voit plus depuis une soixantaine d’années.

7 Lames la Mer

3 siècles et demi plus tard, le même cap Bernard, photographié selon un angle légèrement décalé par rapport à la première photo et... avant la Nouvelle Route du Littoral. (Photo Réunion Première).

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Notes

[1Merci à « Zistoir et proverbe la réunion » qui nous a aimablement autorisés à reproduire cette photo sur « 7 Lames la Mer »

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter