Categories

7 au hasard 20 septembre 2013 : Vollard raconte Lépervanche... et réciproquement - 10 juin 2015 : Le CRAN dénonce l’exclusion du Réunionnais de la chaine économique - 27 août 2013 : Plein la vue avec l’ISS - 6 août 2013 : Dans la lumière des phares, la fille était là... - 18 juin 2013 : Le banian étrangleur - 21 juillet 2015 : « Service Maloya » : les toubibs à côté de la plaque - 15 mars 2014 : Quand le « zèle » des médias fait le beurre du FN… - 13 août 2015 : Un conte philosophique pour les passagers du vol MH370 - 5 mai 2015 : La cantatrice, l’amant et le mari - 29 avril 2015 : « Que personne ne parle au nom de Talon ! » -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > Au secours, madame de Maintenon !

Tribune Libre d’Emmanuel Genvrin

Au secours, madame de Maintenon !

19 mai 2016
Emmanuel Genvrin
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Je participe pour la deuxième année consécutive à la réalisation d’une pièce de théâtre « La révolte de Blanche-Neige » écrite par Gwendaëlle Kock, sur une idée de la conteuse Marie Faham.

Comme le titre l’indique il s’agit de moderniser – avec humour - le célèbre conte. Par exemple Blanche-Neige veut partager les tâches ménagères avec les 7 nains tandis que ceux-ci préféreraient pratiquer la culture biologique plutôt que descendre à la mine.

De son côté, la reine regrette d’accorder trop d’importance à la beauté. Sans parler du prince charmant, délaissé, mais qui finit par obtenir un baiser de l’héroïne. Théâtralement le résultat est de qualité, exigeant et formateur.

L’institutrice y croit et donne de son temps et j’ai pu constater les grands progrès des élèves, des gamins de CP et de CE1 très volontaires avec, parmi eux, d’authentiques talents.

Hélas, j’ai également pu constater que l’administration était d’un autre avis et s’ingéniait à mettre des bâtons dans les roues de l’expérience.

Par exemple l’année dernière, les enfants n’ont pu jouer devant leurs camarades de l’école Stella et cette année, l’institutrice ayant changé d’école (à Saint-Leu centre), interdiction est faite, à la veille de la première, aux élèves de la circonscription d’assister aux représentations.

À quoi pense cet inspecteur d’académie ?

Cette décision me parait abusive, contraire à l’intérêt des élèves et en contradiction avec les orientations ministérielles qui invitent à l’apprentissage des arts.

Comme disait Madame de Maintenon, déjà, au XVIIè siècle : « Le théâtre est une grande source de culture et de divertissement permettant aux élèves de s’instruire et de s’amuser parallèlement ».

Monsieur le Recteur, à vous de jouer, débloquez la situation.

Emmanuel Genvrin
Directeur du théâtre Vollard

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter