Categories

7 au hasard 27 novembre 2015 : Coopération : quand nos impôts font la foire à Mada... - 4 août 2013 : Mugabe réélu dès le 1er tour - 25 mai : Hand spinner : cruelle règle du jeu pour la créatrice - 29 août 2014 : SPOON : et maintenant, un autre monde... - 19 avril 2014 : La Réunion est à un quart de seconde du reste du monde - 17 avril 2015 : [ʀeflεksjɔ ̃] : subtils gestes et cheminements magiques - 24 mai 2016 : Bœuf d’enfer dans un train : 75 millions de vues - 1er mai 2014 : Députés non réélus : des indemnités justifiées ! - 22 décembre 2015 : Piaf, Cocteau : nos vies à tous sont des romans - 12 avril 2015 : La Région à Maurice : entre affinités électives et apparentements terribles... -

Accueil > La Réunion > Economie et société > An 2016, nou vien ek not konplé !

Créolisez

An 2016, nou vien ek not konplé !

31 décembre 2015
Nathalie Valentine Legros & Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« Si pou fait le maloya, mi vient avec mon complet », disait Firmin Viry en 1976. Il n’est pas question là de costume. Le « complet », c’est tout ce dont on a besoin pour le maloya : roulèr, kavia, triangle, bobre... Musique ! An 2016, vien ek zot konplé ! Bonne année zot tout.

Firmin Viry

Cela se passait il y a 40 ans. En août 1976. À l’occasion du IVème congrès du Parti Communiste Réunionnais, Firmin Viry livrait un maloya ancestral, familial et militant, gravé sur microsillon. Entre discours politique et Internationale.

Alors qu’il vient de fêter ses 80 ans, Firmin Viry reste aujourd’hui le fer de lance du maloya. Le gardien de la tradition. Le zarboutan nout kiltir.

Nous entrerons en 2016 en suivant le somin galizé tracé par Firmin Viry avec son « Zistoire maloya » et son « Monmon Sya ».

Tienbo largpa ! Créolisez !

Geoffroy Géraud Legros et Nathalie Valentine Legros

Nathalie Valentine Legros & Geoffroy Géraud Legros

Chroniques réunionnaises à quatre mains, avec Geoffroy Géraud Legros et Nathalie Valentine Legros.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter