Categories

7 au hasard 10 mai 2013 : Danio Ricquebourg : « A qui profite cette provocation ? » - 26 avril 2015 : Tourisme : temps de Serveaux disponible... - 20 décembre 2013 : Océan Indien : révolution pour les TV francophones ? - 16 octobre 2015 : Universtérité : coupes sombres pour un avenir sans Lumières ? - 14 juin 2015 : « Larg pa domoune i atann pa manzé kuï » - 9 mars 2015 : Elections : « Une citoyenneté sans visage ? » - 19 février 2016 : Les fourberies de Couapel - 9 mars 2014 : Ukraine : plan d’austérité en vue, nazis au gouvernement … guerre à l’horizon ? - 11 avril 2014 : Nouvelle route du Littoral : la solution LOD ! - 8 septembre 2015 : Pour la photo, une journaliste tabasse des réfugiés... -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > Air Austral : attitude anti démocratique à la Région ?

Tribune Libre de L’Alliance

Air Austral : attitude anti démocratique à la Région ?

12 mars 2015
L’Alliance
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« Le sort d’Air Austral doit être débattu avec les élus », estiment les conseillers régionaux de l’Alliance qui demandent que le rapport de la Chambre régionale des Comptes concernant la SEMATRA soit d’abord débattu au sein de l’assemblée plénière du Conseil régional avant l’assemblée générale de la compagnie aérienne convoquée pour le lundi 16 mars.

Courant avril prochain, le Conseil régional doit débattre du rapport de la Chambre régionale des Comptes (CRC) sur la SEMATRA [1] concernant directement Air Austral.

Selon les déclarations de Didier Robert et les informations parues dans la presse, ce rapport fait des préconisations pour mettre fin à la situation actuelle, source de risque de conflits d’intérêt et de fragilité juridique.

Rappelons que la SEMATRA possède actuellement plus de 98% du capital d’Air Austral et que Didier Robert cumule depuis près de 3 ans les fonctions de président de Région, de PDG de la SEMATRA, et de président du Conseil de Surveillance d’Air Austral.

Or, avant même que le rapport de la CRC et les solutions qu’il préconise ne soient débattus entre les élus, Didier Robert a convoqué une assemblée générale d’Air Austral le lundi 16 mars 2015 pour modifier les statuts de la société et la gouvernance d’Air Austral à sa guise.

C’est une attitude anti démocratique. Il n’est pas admissible que le sort et l’avenir d’Air Austral soient décidés sans que le débat entre les conseillers régionaux sur le rapport de la CRC n’ait eu lieu. Alors même que la Région, notamment à travers la SEMATRA, est directement concernée et qu’elle a engagé des dizaines de millions d’euros.

C’est pourquoi les élus de l’Alliance demandent à Didier Robert, en sa qualité de Président du Conseil de surveillance d’Air Austral, de proposer à l’assemblée générale de la compagnie aérienne qu’il a convoquée pour le lundi 16 mars, de sursoir à toute décision sur la gouvernance d’Air Austral, dans l’attente du débat préalable qui doit avoir lieu au niveau de l’assemblée plénière du Conseil régional sur le rapport de la Chambre régionale des Comptes concernant la SEMATRA.

Les conseillers régionaux de l’Alliance

Notes

[1Société d’Économie Mixte de TRansports Aériens

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter