Categories

7 au hasard 4 mai 2013 : Les docks veulent rester réunionnais - 25 novembre 2015 : Terrorisme : un homme arrêté à Tananarive - 2 mai 2017 : Ségas zélèksion : de « papa Giscard » au « président la ruine » - 24 août 2014 : La Réunion Alcatraz - 23 décembre 2013 : 2014... si posib sans koudkony ! - 11 février 2014 : « Anmaré » : quand le rap parle des contrats aidés - 9 juillet : Le mystère du Passage d’Eustache - 8 juin 2014 : Madam Baba la désot la vi - 13 septembre 2015 : Médiathèque Cimendef : un symbole de résistance - 9 novembre 2013 : L’océan Indien berceau du surf ? -

Accueil > Océan Indien > Ahmed Kathrada, combattant de la liberté, s’est éteint

Hommage à Ahmed Kathrada, Afrique du Sud

Ahmed Kathrada, combattant de la liberté, s’est éteint

28 mars 2017
Christophe Rocheland
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Ahmed Kathrada, compagnon de lutte de Nelson Mandela, est mort. Il était un ami de La Réunion. Hommage.

Nelson Mandela et Ahmed Mohamed “Kathy” Kathrada, peu de temps après leur libération en 1990.

La Réunion perd un grand ami sud africain


C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris ce jour la disparition de l’un des derniers vétérans de la lutte historique contre l’apartheid en Afrique du Sud, Ahmed Kathrada. Il était l’une des rares personnalités sud africaines à cultiver des relations d’amitiés, d’échanges et familiales avec La Réunion. Ancien député et conseiller du président Nelson Mandela pendant son seul mandat à la tête de l’Afrique du Sud (1994-1999), il faisait partie du premier cercle des dirigeants historiques du Congrès national africain (ANC).

Surnommé « Oncle Kathy », il avait été emprisonné et avait subi la terreur du régime raciste de l’apartheid. Il s’était notamment illustré à la fin des années 1980 lors des négociations entre l’ANC et le régime blanc qui ont abouti au début des années 1990 à la chute de l’apartheid et aux premières élections libres du pays en 1994.

Ahmed Kathrada était venu pour la première fois à La Réunion à en 1998, à l’invitation de Paul Vergès (alors président de la Région), et de l’Association Musulmane de La Réunion (AMR). Il est revenu il y a trois ans en aout 2014, à l’occasion d’un séjour qui lui a permis d’obtenir de la Mairie du Port le titre de citoyen d’honneur, la Ville du Port étant la première Ville réunionnaise à nouer des relations officielles avec une collectivité sud africaine, la Ville de Durban depuis 2005.

À sa famille en Afrique du Sud et à La Réunion, à ses amis de lutte de l’ANC et au peuple sud africain, nous adressons nos condoléances les plus attristées.

Christophe Rocheland
Association Coopération Réunion/Afrique du Sud

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter