Categories

7 au hasard 10 mai 2016 : #PanamaPapers péï : les adresses sont sur la toile... - 27 décembre 2015 : 20 décembre : c’est signé... alors soyons précis - 25 septembre 2016 : Dormir sous les ponts : la misère ou le luxe... - 29 mars : Y en a marre ! - 19 janvier 2016 : Saint-Denis by night, il y a 30 ans - 26 avril 2013 : « On peut déclencher une guerre avec des mots » - 15 mars 2015 : La galerie éphémère des âmes errantes - 15 avril 2016 : Vive Didier Robert ! - 24 août 2013 : Réconcilions-nous autour d’un cari requin ! - 30 janvier 2015 : Auschwitz : l’ignoble affront fait à la mémoire -

Accueil > Océan Indien > Siven Chinien : la musique comme a(r)me

Ile Maurice : « Solda Lalit Militan »

Siven Chinien : la musique comme a(r)me

7 septembre 2012
Nathalie Valentine Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Une vieille K7 audio rescapée de multiples déménagements. Touche « PLAY ». La voix de Siven Chinien s’élève en un chant révolutionnaire : « Solda Lalit Militan ». Maloya et sonorités indiennes. « Kant mèm kanon pou dansé, kant mèm fizi pou shanté, konbien siklone pou vini, pa lèss nou la tèt alé baissé, solda Lalit militan, sèr nou les reins nou marshé »…

Siven Chinien et l’un de ses fils. Jaquette de la K7 audio, éditée à La Réunion au début des années 80, par Alain Gili, label « Médiatèk Océan Indien ».

Les années de braise...


Les « années de braise », décennies 60 et 70. Profondes mutations à Lil Moris : indépendance, violences politiques, grèves, répression, tensions interraciales, chômage…

Des étudiants, dont Paul Bérenger, créent le Mouvement Militant Mauricien (MMM), selon les principes d’unité nationale et de justice sociale. Le concept de « mauricianisme » voit le jour.

Les militants culturels se mobilisent autour d’un genre inédit : le « Santé angazé » [chanson engagée] et considèrent la musique comme un outil de combat. Solèy Ruz, Grup Kiltirel Morisien, Fangurin, Kler de linn, Fler kanne, Grup Latanier… Les groupes fleurissent dans ce grand mouvement. Siven Chinien est de ceux-là.


« Solda Lalit Militan » : hymne révolutionnaire


Il compose alors un « Solda Lalit Militan », texte emblématique des années de braise, qui résonne toujours à nos oreilles comme un hymne révolutionnaire et emblématique de l’océan Indien. Militantisme, solidarité, revendication identitaire, hommage aux anciens, à ceux qui ont lutté, à ceux qui ne sont plus… Autant de thèmes déclinés avec force dans les paroles de « Solda Lalit Militan ».

Le 1er juin 1994, l’océan Indien perdait un de ses grands artistes engagés, auteur-compositeur, chanteur, activiste militant : Siven Chinien, père du mythique « Solda Lalit Militan » entonné lors des meetings. Son engagement lui avait valu 11 mois de prison…

Siven Chinien. Source : planetefrancophone.fr.

Une version très dansante du « Tine Blouz » de Danyèl Waro


Aujourd’hui, son fils, Nitin Chinien — à qui l’on doit une version très dansante du « Tine Blouz » de Danyèl Waro — perpétue l’œuvre de son père et ravive, à notre mémoire, les luttes d’une île Maurice qui accède à l’indépendance en 1968.

Nathalie Valentine Legros

Nathalie Valentine Legros

Journaliste, Écrivain.
Twitter, Google+.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter