Categories

7 au hasard 18 novembre 2013 : La Réunion de plus en plus... petite ! - 25 avril 2016 : Un séga venu... du Paraguay - 27 janvier 2014 : SIB : les salariés flairent la « magouille »… - 16 juin 2014 : « Alternance politique : avancer en arrière » - 15 juillet 2014 : Fragments de l’intimité d’une case créole disparue... - 9 février 2014 : Séga zélèksion : les OVNI virent en tête ! - 24 août 2015 : Les colonies... « purifiées de la servitude » - 25 juillet 2014 : Soeuf Elbadawi : « Est-il normal de devenir clandestin en sa propre terre ? » - 24 novembre 2015 : Didier Robert nous prend vraiment pour des c... - 15 février 2014 : Patrice Treuthardt, le coeur trempé sept fois -

Accueil > Lames de fond > Les mystères du grand océan > Si la pa maloya, nou maladé

Dock 2

Si la pa maloya, nou maladé

27 mars 2013
Nathalie Valentine Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Suivez au loin la ligne bleue pour trouver la silhouette du Ionian Princess.

7 Lames la Mer


Le Ionian Princess
7 Lames la Mer

Le Ionian Princess, mon bateau-fétiche, grand comme une fourmi, joue le funambule infidèle sur le fil de l’horizon. Suivez au loin la ligne bleue pour trouver sa silhouette.

Sous la fenêtre, les petits bateaux se saluent tandis que le roulèr d’un samdisoir de grankabar résonne encore dans ma tête.

Plein soleil sur le port de la Pointe-des-Galets. Souvenir d’une nuit sous les étoiles de la Ravine-saint-Leu.

Déjà j’attends le retour du navire mythique. Déjà j’entends la sirène des nuits kayanm.

Si la pa maloya, nou maladé... Nou maladé, nou maladé.

Nathalie Valentine Legros

Nathalie Valentine Legros

Journaliste, Écrivain.
Twitter, Google+.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter