Categories

7 au hasard 24 août 2014 : La Réunion Alcatraz - 3 août 2013 : La Chine a chaud ! - 17 avril 2015 : [ʀeflεksjɔ ̃] : subtils gestes et cheminements magiques - 6 juillet : Frida Kahlo : « Même dans un cercueil, je ne veux plus jamais rester couchée » ! - 30 septembre 2013 : Dédé Lansor... Gou nasyon an doulèr - 30 septembre 2013 : Envoyez votre message aux extraterrestres ! - 28 octobre 2014 : Oncle Jo déserte la Varangue... - 3 février 2016 : Sin-Dni : #jesuisfurcy au Barachois - 20 janvier 2016 : Du sang sur les smartphones - 14 avril 2017 : Point 62 : les Outremer au coeur de la révolution citoyenne -

Accueil > Lames de fond > 7 i aime / 7 i aime pas > Lurel rend hommage à Chavez

7 i yème - 7 aime

Lurel rend hommage à Chavez

9 mars 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

7 i yème - 7 aime la déclaration de Victorin Lurel, ministre des Outremers et représentant du Gouvernement français aux obsèques d’Hugo Chavez : « le monde gagnerait à avoir plus de plus de dictateurs comme Chavez ».

7 i yème - 7 aime la déclaration de Victorin Lurel, ministre des Outremers et représentant du Gouvernement français aux obsèques d’Hugo Chavez. « Le monde gagnerait à avoir plus de plus de dictateurs comme Chavez », a déclaré M. Lurel, moquant le prêt-à-penser produit à droite et à gauche — mais surtout d’ailleurs, du côté caviar de la gauche — qui s’est employé à portraiturer le fondateur de la République bolivarienne sous les traits d’un monstre totalitaire.

Frustration des pétroliers et des grands monopoles

Evidemment, il n’en est rien : porté au pouvoir par des élections régulières, le Commandant Chavez a pour seule et unique tare, aux yeux de ses détracteurs occidentaux, d’avoir nationalisé la rente pétrolière, et d’en avoir affecté une part conséquente au progrès social et à la lutte contre la pauvreté. Les braiements dits démocratiques de nombre de médias conventionnels et conventionnés ne sont, qu’on se le dise, que le lointain écho de la frustration ressentie par les pétroliers et les grands monopoles, qui ne peuvent désormais plus se servir comme ils le veulent dans le garde-manger bien garni du sous-sol vénézuélien. « 7 Lames la Mer » rend hommage à ce patriote… et salue Victorin Lurel, qui a fait honneur à sa fonction.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter