Categories

7 au hasard 14 avril 2017 : Point 62 : les Outremer au coeur de la révolution citoyenne - 2 mai 2015 : Ombres sur Roches Noires et Rivière Noire - 27 août 2012 : Festivals : de la déco... sur un grand vide ? - 13 juin 2012 : Le tout-automobile paralyse notre économie - 19 janvier 2016 : Saint-Denis by night, il y a 30 ans - 21 juin 2014 : Le BAC ES sponsorisé par le MEDEF ? - 19 septembre 2013 : Le savon d’Alep ne coule pas ! - 22 novembre 2014 : « Halte au communautarisme dans la vie publique ! » - 4 août 2014 : Route du Littoral : au bout du tunnel ? - 4 avril 2014 : « Ce Gouvernement n’est là que pour le spectacle » -

Accueil > Océan Indien > Le Mozambique à l’écart de la crise ?

Le Mozambique à l’écart de la crise ?

19 décembre 2012
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est un ton résolument optimiste qu’a adopté le Gouvernement, en cette fin d’année, annonçant que les résultats économiques pour l’année écoulée avaient « dépassé toutes les espérances ».

Drapeau du Mozambique

Avec un taux de croissance d’environ 7,5% en 2012, les responsables estiment avoir maintenu le pays à l’écart de la crise financière. Autre sujet de satisfaction : la couverture électrique, dont les progrès placent le Mozambique au 3ème rang des Etats membres de la SADC, communauté de développement d’Afrique australe (Southern African Development Community), derrière l’Afrique du Sud et l’île Maurice.

En 2013, 41% de la population devrait avoir accès à l’électricité, affirme-t-on du côté de l’administration. Le Gouvernement a annoncé que 80 millions de meticals, soit près de 2,5 millions d’euros, seraient consacrés à accroître la qualité des équipements et à prévenir les coupures d’électricité, largement imputables aux captages sauvages, qui endommagent les installations publiques et privées. Les statistiques officielles font aussi état d’une amélioration des performances dans l’agriculture, où la production enregistre une hausse de 4,6%.

Résorber la pauvreté

Sur le plan social, les débats budgétaires ont donné lieu à des passes d’armes entre le FRELIMO au pouvoir et l’opposition, cette dernière faisant état d’une « augmentation continue de la pauvreté » au cours de l’année écoulée. Des affirmations démenties par le Premier minister, Alberto Vaquina.
Soulignant la difficulté de la tâche, ce dernier a rappelé les fondements du Plan annuel de développement social et économique, qui parie sur l’effort des secteurs productifs pour résorber la pauvreté. Le Plan annuel et le budget ont étés adoptés le 14 décembre, par 172 voix contre 50.

7 Lames la Mer
19 décembre 2012

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter