Categories

7 au hasard 4 août 2015 : Rien de nouveau à « Orange Mayotte » - 22 mars : Danse contemporaine : Je suis Kanyar ! - 17 octobre 2017 : « Gourmande » : balance ton corps - 24 décembre 2013 : Petit papa Béké, obli pa mon ti soulié ! - 15 février 2014 : Patrice Treuthardt, le coeur trempé sept fois - 11 juillet 2016 : Haute couture : la Chine, la Chine, la Chine... - 26 juillet 2014 : Brésil révolutionnaire : viens chez moi, j’habite au stade ! - 3 septembre 2014 : Nouvelle route du Littoral : la piste sud-africaine - 30 septembre 2015 : Nouvelle route du Littoral : l’amateurisme au pouvoir - 25 janvier : Les riches encore plus riches, les pauvres toujours plus pauvres -

Accueil > 7 au menu > 7 arrivé hier > 4 février 1794 : une première abolition... avortée

Il y a 221 ans

4 février 1794 : une première abolition... avortée

4 février 2015
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est le 4 février 1794 (16 pluviôse an II), il y a 221 ans, que la Convention Nationale vote l’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises, à l’issue d’un débat mouvementé qui a divisé les révolutionnaires depuis la célèbre nuit du 4 août 1789.

C’est le 4 février 1794 (16 pluviôse an II), il y a 221 ans, que la Convention Nationale vote l’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises, à l’issue d’un débat mouvementé qui a divisé les révolutionnaires depuis la célèbre nuit du 4 août 1789.

Louis-Pierre Dufay (blanc) Jean-Baptiste Mills (mulâtre libre) et Jean-Baptiste Belley (ancien esclave), les trois représentants de Saint-Domingue à l’Assemblée, montent ensemble à la tribune le 4 février 1794 et arrachent la décision en parvenant à rallier les députés les plus réticents.

Dans les Mascareignes, cependant, les colons s’opposent farouchement à l’application du principe d’abolition. Les autorités locales, soucieuses de préserver les intérêts de la classe dominante, entrent en rébellion et défient le pouvoir parisien. Une période de trouble s’ensuit qui verra la délégation de la Convention, accompagnée de forces militaires, venue jusque dans l’océan Indien pour faire appliquer l’abolition de l’esclavage être expulsée dès son arrivée.

Ce n’est que le 20 décembre 1848 que l’abolition de l’esclavage est enfin acquise.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter