Categories

7 au hasard 25 juillet 2014 : « Le Moloch qui brûle tout n’est pas rentable » - 1er juin : Les secrets de Toune dévoilés par un vieil album-photos - 27 décembre 2016 : Leonard Cohen, l’album mythique du 27 décembre - 8 janvier 2014 : Étang-Salé : un requin bouledogue a « béqué » - 20 avril 2016 : Route du Littoral : le point de « non-retour » serait 2018 - 25 juin 2016 : L’océan Indien et ses « paradis » artificiels - 18 août 2015 : Le banian, arbre des poètes... - 5 octobre 2015 : World Space Week : la Porte des Mondes est à La Réunion - 21 avril : Hôtel de ville de Saint-Denis : des Étuves à la rue Royale - 4 novembre 2013 : Surrémunération : le feu aux poudres ? -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Domin lé dan nout dé min > 2015 : ASAP ! (As Spoon As Possible...)

Art, mode, photo...

2015 : ASAP ! (As Spoon As Possible...)

1er janvier 2015
Nathalie Valentine Legros & Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« SPOON », nouvelle édition, N°2, est sorti il y a quelques semaines. Mode, photographie, peinture, stylisme, graphisme... ART ! Conçu par les Réunionnais Karine Chane Yin (styliste) et Patrice Fuma Courtis (photographe), « SPOON » a été financé notamment par crowdfunding et consacre, avec ce nouvel opus, un style inimitable et reconnu sur la scène internationale. La Réunion lé la... Les Réunionnais ont du talent. Goutanou !

Sasha (robe et couverture : Suzanne Rae) et Gia (pantalon et haut : Suzanne Rae), Photographe : Franey Miller. Styling Brittany Layton.

ASAP... pourrait être un mode’ordre de ralliement pour ceux qui ont compris que désormais, nul besoin d’être physiquement dans les capitales internationales qui font et défont la mode et les modes pour exister au monde de la mode, des arts, de l’avant-garde et de toutes les déclinaisons possibles de ce qui est dans l’air.

As Spoon As Possible !

Co-fondateurs et directeurs artistiques du magazine « SPOON », Karine Chane Yin et Patrice Fuma Courtis ont gravité des années dans les différents cosmos de « là où ça se passe » pour, plusieurs révolutions plus tard, revenir au pays natal.

Recours au point fixe — en prise avec la source identitaire créole et les flux créatifs captés du monde entier. C’est désormais à Terre-Sainte que le couple rassemble et assemble les travaux des photographes, stylistes, artistes, modèles, créateurs, designers, graphistes. Un travail artistique qui passe à l’artisanat de haute précision lors de l’étape de l’édition — toujours home made. Résultat : un magazine, livre-objet, libre-pensé, livre-libre. D’une qualité qui n’a rien à envier à ce qui tient le haut du pavé à l’international.

Karine Chane-Yin par Patrice Fuma Courtis.

Pas de ligne rédactionnelle, sinon une ligne de fuite. Mot d’ordre : « pas un mot sur SPOON » ! L’image est livrée sans décryptage, la photo sans les mots, l’art tu et la couleur sans la patine de la langue et les doigts crasseux du discours — comme un refus silencieux et un brin aristocratique d’un ordre esthétique pop qui organise la soumission du signe au commentaire.

Le regard plutôt que le verbe

Délivrer l’œuvre d’art sans mode d’emploi, sans notice explicative, sans posologie, avertissement : il s’agit de « reprendre le contrôle sur l’essentiel de ce que nous sommes : la représentation de nos corps ». Un « premier pas salutaire » selon les directeurs artistiques de « SPOON ».

SPOON Magazine | New Edition | 02 - ’Absolute Body Control’
A gauche, 4ème de couverture : "A land of freedom". Photographe : Patrice Fuma Courtis. Styling : Karine Chane Yin. Hair make up : Joanna Eiris. Modèle : Caroline D. Special thanks Pascal at sunny-systemes.net
A droite, couverture : "I can see you". Photographe : Steve Hiett. Styling : Karine Chane Yin. Make up : Brigitte Hymans at Marie-France Thavonekham Agency. Hair : Martyn Foss Calder at Airport Agency. Model : Philippine at Mademoiselle Agency. Clothes : Christine Phung. Design : Special thanks Granon Digital, Angie Chadaeva, Philippe et Maria Claudia Trovo with Sylvie Grincourt.

Absolute body control

Formulée sans prescription ni description, l’oeuvre redevient libre de parler d’elle-même et de laisser entrevoir son alchimie, sans plus être réservée aux seuls initiés. L’objet manufacturé dans la case de Saint-Pierre avec les matières issues des quatre coins du globe redevient matière première, brute, commune.

Démocrates comme seuls peuvent l’être les aristocrates véritables, les créateurs de « SPOON » sont dans l’imaginaire collectif comme un poisson dans l’eau — seule vraie tactique révolutionnaire.

Top Capezio. Photographe : Stephen Rose

De bien piètres poètes aux buts invariablement mercantiles...

Le manifeste — il en faut bien un — est aussi bref que laconique : « S’il est un fait regrettable parmi d’autres, dans ce que l’on appelle désormais « l’industrie de la mode », c’est bien celui de laisser à de bien piètres poètes — aux buts invariablement mercantiles — la gestion de la représentation picturale de nos corps, de nos désirs et de nos fantasmes. C’est aller assurément au devant d’un monde désenchanté, normatif, utilitaire, et finalement uniformément gris ».

Yet Another World

Parcourir « SPOON », c’est nous permettre d’aller à rebours. De vérifier que c’est de l’alliance des vertus classiques — enracinement et unité de lieu — et de l’infinie division globale du travail créatif que peut surgir une alternative, à laquelle cette « utopie éditoriale libre de toute pression commerciale » a déjà apporté sa pierre.

C’est revendiquer : « et maintenant, un autre monde » !

Geoffroy Géraud Legros et Nathalie Valentine Legros

Karine Chane Yin et Patrice Fuma Courtis.

Nathalie Valentine Legros & Geoffroy Géraud Legros

Chroniques réunionnaises à quatre mains, avec Geoffroy Géraud Legros et Nathalie Valentine Legros.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter