Categories

7 au hasard 7 juin 2015 : Historique : l’épave d’un bateau négrier livre ses secrets - 29 juin 2015 : Míkis Theodorákis : « Vous ne prospérerez pas au milieu des ruines » - 6 mars 2013 : Les requins ont eu son chapeau - 20 février : Kaya... 19 ans après, ses mots sont toujours des armes - 23 juin 2014 : Grand Boucan dans mes Zoreils - 29 septembre 2013 : Hécatombe de dauphins... à cause d’un sonar ? - 5 février 2015 : Bataille rangée autour du « gâteau » de la NRL ? - 14 janvier 2016 : Ségamaloya : mobilisation avec « TIR SA » - 16 mai 2014 : « Votre #BringBackOurGirls ne fait qu’empirer les choses » - 5 octobre 2014 : Le gran Brèd : in zékli moukataz dan in gran zangoun matrakaz -

Accueil > Lames de fond > Péï oublié

Péï oublié

14 avril 1668

Anne Mousse, première Réunionnaise de l’histoire... oubliée !

14 avril, par Nathalie Valentine Legros & Geoffroy Géraud Legros
Anne Mousse serait la première femme née sur le sol réunionnais [le 14 avril 1668] et donc la première Réunionnaise, dont les parents étaient tous deux malgaches. Nommée dans certains ouvrages « la vraie grand-mère de tous les Réunionnais » — par opposition au cas de Françoise Chastelain —, elle donne le jour à huit enfants...

Lire la suite

31 mars 1864

Pêche au requin par une nuit obscure...

31 mars, par 7 Lames la Mer
« Jamais nous n’oublierons cette nuit obscure, lors de la pêche au requin, dans cette plaine lugubre éclairée autour de nous par les feux des tentes, devant nous le bord de la mer constamment en mouvement »... Ce récit date du 31 mars 1864. La scène — une pêche au requin nocturne — se déroule au lieu-dit « Point des Galets...

Lire la suite

19ème siècle

Bal Ma Nini : le premier « love-dating » réunionnais

30 mars, par 7 Lames la Mer
À mi-chemin entre le bal des débutantes, le love-dating et la maison close, le bal Ma Nini — l’affranchie qui le mit au goût du jour en 1860 — présentait de « jeunes et jolies demoiselles de couleur » aux « messieurs de la ville ». Mais au bout, pas de mariage, juste des « collages »... Dans son livre « Chroniques...

Lire la suite

Croyance

Le secret de l’éléphant à la trompe baissée

13 mars, par 7 Lames la Mer
Matante Clara déclara : « vous êtes là grâce à cet éléphant ».

Lire la suite

Élise

La troisième personne

8 mars, par Nathalie Valentine Legros
Jamais regarder dans les yeux. Jamais faire face. Etre une ombre dans l’ombre des autres. Nous n’existe pas. Pas plus que je. Une vie sans nous ni je. Une enfance sans jeux. Sans eux. Une vie à servir elles et ils. Eux. C’est toute l’histoire d’Elle.

Lire la suite

Histoire vraie

L’amour ou la folie... à quelques encablures du port

15 février, par Nathalie Valentine Legros
Héritière d’une princesse malgache amenée comme esclave à La Réunion, la belle Germaine est morte de folie au bout de la ruelle Caca, à quelques encablures du port de la Pointe-des-Galets. Car qui peut arrêter le cours de la vie d’un capitaine au long cours ? Histoire vraie. La pa moin...

Lire la suite

Témoin du 19ème siècle

Potémont, 21 ans, peintre de l’ombre réunionnaise

9 février, par 7 Lames la Mer
Qui est l’auteur de la lithographie intitulée « Danse des noirs sur la place du gouvernement, le 20 décembre 1848, abolition de l’esclavage » ? Antoine Roussin ? Adolphe Théodore Jules Martial Potémont ? Ils ont chacun signé une oeuvre portant ce titre. Deux versions fort ressemblantes : même angle de prise de vue, même...

Lire la suite

Fanny Desjardins

Moi Fanny, esclave, affranchie, émancipée, mère d’un poète révolté

7 février, par Nathalie Valentine Legros & Geoffroy Géraud Legros
Fanny, petite esclave, deviendra une des rares femmes d’affaires bourbonnaises. Affranchie il y a 229 ans le 27 février 1789, émancipée à 17 ans en 1795 pour fuir la prostitution, femme d’affaires à partir des années 1810. Elle est aussi la mère de sept enfants dont un poète révolté et anti-esclavagiste, Auguste...

Lire la suite

Lithographie

Comme une âme errante dans l’oeuvre de Roussin

1er février, par 7 Lames la Mer
Sur trois lithographies signées d’Antoine Roussin, la même silhouette féminine apparaît, toujours de dos. Qui est cette mystérieuse femme dont on ne voit jamais le visage ?

Lire la suite

Muse noire

Séga inédit : Trois jours, trois nuits avec Célimène

12 janvier, par 7 Lames la Mer
« Petit » miracle ! La partition d’une chanson « inconnue » — oubliée — de Célimène (1807-1894) nous « tombe » entre les mains : « Trois jours, trois nuits », (ou les amours de Guistine), chansonnette créole, paroles de Célimène (muse de Trois Bassins). Fidèle à sa réputation, Célimène nous offre, par de-là les siècles, un...

Lire la suite

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Il y a au total 78 articles, cette page en affiche 10.